Les troubadours du Moyen Âge étaient aussi bien poètes que musiciens. Image extraite de la vidéo Troubadours, trouvères et jongleurs. © Éditions Ouest-France

Sciences

Qui étaient les troubadours au Moyen Âge ?

Question/RéponseClassé sous :Moyen Âge , les troubadours au Moyen Âge , poètes

À la fois poètes et musiciens, les troubadours au Moyen Âge s'expriment dans la langue d'oc pour raconter des histoires et chanter des chansons, souvent axées sur l'amour courtois.

Les troubadours sont issus aussi bien de la noblesse que des milieux les plus modestes. Ils ont pour habitude de réaliser de nombreux voyages pour parfaire leur culture.

Les troubadours du Moyen Âge, des artistes aux multiples facettes

Les troubadours du Moyen Âge sont connus pour leur maîtrise de la poésie et leur mise en scène de la musique. Véritables artistes médiévaux, les troubadours sont apparus vers l'an 1000 de notre ère. Ils s'expriment uniquement en langue occitane, une des plus employées à l'époque et qui s'avère un dérivé du latin. Dans la rue, dans la cour du Seigneur ou lors de certaines festivités, ces poètes animent de par leurs histoires et leurs chansons. Ils informent par ailleurs le peuple des récents scandales et partagent les contes les plus populaires.

L’amour courtois, valeur prônée par les troubadours du Moyen Âge

Parmi les troubadours les plus connus et les plus sollicités à cette période de l'Histoire, on retrouve notamment Guillaume de Poitiers, mais aussi Raimbaut d'Orange ou Béatrice comtesse de Die. Accompagnés de leur instrument, le plus souvent le luth ou la flûte, ils prônent l'amour courtois, une thématique incontournable du Moyen Âge. S'ils s'inspirent souvent de chants religieux, ils n'hésitent pas non plus à s'engager dans la vie sociale et politique en clamant des valeurs chères à leur cœur.

À voir aussi :