Comment le sucre se transforme-t-il en barbe à papa ? © Gina Sanders, Fotolia

Sciences

Comment le sucre se transforme-t-il en barbe à papa ?

Question/RéponseClassé sous :Matière , barbe à papa , sucre

La barbe à papa est une confiserie qui fait le bonheur des petits et des grands dans les fêtes foraines depuis plus d'un siècle maintenant. Mais comment le sucre se transforme-t-il en barbe à papa ? Découvrez les secrets de fabrication.

La machine à barbe à papa a été inventée en 1897 ; depuis, son principe de fonctionnement est resté le même.

Principe de la machine à barbe à papa

La machine qui fabrique cette confiserie se compose d'un baquet central qui tourne sur lui-même — dans lequel on dépose du sucre et du colorant alimentaire — entouré d'un réceptacle. À l'intérieur du baquet, on trouve des résistances électriques qui chauffent le sucre jusqu'à sa température de fusion.

Du fait de la force centrifuge, le sucre fondu va s'échapper par de petits orifices placés au sommet du cône central. Au contact de l'air, bien plus frais que l'intérieur de la machine, ce sucre se solidifie sous forme de minces filaments, qu'un bâton va récupérer pour former la fameuse barbe à papa.

La machine à barbe à papa se compose juste de deux éléments, comme on le voit à l'image. Cette machine a été créée en 1897 par deux confiseurs américains, du nom de Morrison et Wharton, et a été montrée au public lors de l'Exposition universelle de 1904 à Saint-Louis, connaissant un grand succès. © Adamantios, Wikipédia, CC by-sa 3.0

Couleur de la barbe à papa

L'épaisseur des filaments dépend de la vitesse de rotation de la machine : plus elle tourne vite et plus c'est fin. Quant à la couleur, elle dépend du colorant alimentaire qui est déposé dans le baquet en même temps que le sucre.