Sciences

Filière courte : marché du travail ou poursuite d'études ?

Question/RéponseClassé sous :Filières courtes , Etudiants , Licence pro
Master, école de commerce ou école d’ingénieurs… Oui, après une filière courte, la vie estudiantine peut ne pas s’arrêter net ! Du reste, les filières courtes donnent des qualités de terrain et d’opérationnalité qui pourront même vous servir dans le cadre d’un diplôme supérieur. © Fotolia

C'est bien connu : les filières courtes préparent de façon efficace les étudiants à l'entrée directe dans le monde du travail. Néanmoins, les portes restent ouvertes vers d'autres diplômes : Masters, écoles de commerce ou d'ingénieurs.

Le premier débouché des études en filière courte reste... le marché du travail ! Les chiffres le prouvent : selon l'Insee, 76 % des jeunes diplômés ayant en poche un BTS trouvent un emploi au bout de sept mois, et la moitié des DUT trouve au bout de deux mois.

Comme le rappellent bon nombre d'acteurs des ressources humaines, ces étudiants ont des profils de terrain déjà tournés vers le monde de l'entreprise. C'est ce qui fait leur force, leurs études les amènent à être prêts au monde professionnel.

Prolonger ses études après une filière courte

Mais ils sont de plus en plus nombreux à décider de poursuivre leurs études. Après un BTS ou un DUT, la majorité de ceux qui prolongent leurs études se tournent vers la Licence pro. Entre cours théoriques et pratiques et avec l'appui du stage en milieu professionnel, cette formation complémentaire permet à l'étudiant de se spécialiser dans un secteur. C'est aussi la possibilité de s'ouvrir à un domaine nouveau, lorsque celui de ses études précédentes n'a pas convaincu l'étudiant pour sa carrière professionnelle.

Un prolongement des études peut en entraîner un autre, et pousser l'étudiant jusqu'au Master universitaire ou à des écoles de commerce voire des écoles d'ingénieurs. Ces cas sont minoritaires.

À retenir : après une filière courte

Vous êtes de plus en plus nombreux à prolonger les études après une filière courte. On estime aujourd'hui que près de 60 à 80% des étudiants en IUT et de 20 à 40 % des élèves de BTS poursuivent leurs études.