L'invention de la machine à vapeur est indissociable de la première des révolutions industrielles. © Wikimedia Commons, DP

Sciences

Combien y a-t-il eu de révolutions industrielles ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Révolution Industrielle , industrie métallurgique

L'histoire retient trois révolutions industrielles : la première apparaît à la fin du XVIIIe siècle au Royaume-Uni, la deuxième à la fin du XIXe siècle aux États-Unis et en Allemagne, et la troisième à la fin du XXe siècle aux États-Unis et au Japon.

Les trois révolutions industrielles

À la fin du XVIIIe siècle au Royaume-Uni, l'extraction massive du charbon permet l'invention de la machine à vapeur et fait émerger de nouvelles industries, notamment textiles. Dès 1800, de nombreux brevets mènent à la commercialisation de machines à coudre mécanisées au Royaume-Uni puis en France. Par ailleurs, le travail de la fonte progresse, des métaux nouveaux apparaissent, l'industrie métallurgique puis sidérurgique favorise la construction de ponts puis, au milieu du XIXe siècle, le développement du chemin de fer.

Les deuxième et troisième révolutions industrielles sont mondiales

La deuxième révolution industrielle apparaît entre 1890 et 1910 en Allemagne et sur la côte est des États-Unis. L'extraction du pétrole puis l'invention de l'électricité permettent d'adapter les matériaux en vogue (l'acier et l'aluminium) à des industries de pointe. Le secteur automobile explose en Europe et dans quelques États de l'est des États-Unis. La troisième révolution industrielle apparaît entre 1970 et 2000 sur la côte ouest des États-Unis et au Japon. L'électricité d'origine nucléaire motive la recherche, fait émerger des matériaux révolutionnaires (résines, silicones, céramiques) et participe à la diffusion mondiale de nouveaux moyens de transmission (Internet).

Pense-bête

Ampoule à incandescence : la deuxième révolution industrielle, avec l'invention de l'ampoule à incandescence en 1879 par Thomas Edison, dynamise l'ère moderne. Jusqu'à l'électricité d'origine nucléaire, qui domine la troisième révolution industrielle.