Sciences

Comment s'est déroulé le coup d'État de Napoléon Bonaparte ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Homme , coup d'état

Le coup d'État de Napoléon Bonaparte a débuté le 9 novembre 1799 et s'est poursuivi le lendemain. Il correspond à la fin de la période du Directoire et au début du Consulat. Il met officiellement fin à la Révolution française.

Le Conseil des Cinq-Cents n'est pas parvenu à s'opposer au coup d'État de Napoléon Bonaparte. © François Bouchot, Wikimedia Commons, DP

Début du coup d'État de Napoléon Bonaparte

Le 18 brumaire de l'an VIII (9 novembre 1799), selon le calendrier républicain, commence un coup d'État qui va changer radicalement le cours de l'histoire de France. Le pays fait alors face à une grave crise, aussi bien économique que politique. Entre les royalistes, les Jacobins (partisans de la restauration de la Terreur) et les républicains, le torchon brûle. Cinq directeurs sont à la tête du Directoire, qui dirige alors le pays avec l'appui du Conseil des Cinq-Cents, l'assemblée de l'époque. Parmi eux, Emmanuel-Joseph Sieyès souhaitait mettre un terme à la constitution de l'an III. Pour cela, il avait besoin de l'armée, et c'est pourquoi il fait appel au général Napoléon Bonaparte.

Le coup d'État de Napoléon Bonaparte, la fin de la Révolution française

Prétextant un danger, les organisateurs du coup d'État obligent le Conseil des Cinq-Cents à quitter Paris et à se rendre à Saint-Cloud. Là, le 19 brumaire, les débats se révèlent vifs et tendus. Napoléon Bonaparte prend la parole, mais se montre maladroit. Au final, son frère Lucien, alors président du Conseil des Cinq-Cents, fait appel aux soldats, qui chassent les députés. Le coup d'État, qui met fin à la période du Directoire, se termine avec la nomination de trois consuls : Napoléon Bonaparte, Emmanuel-Joseph Sieyès et Roger Ducos. La Révolution française est officiellement terminée, et s'ouvre la période du Consulat, qui aboutira à la prise de pouvoir totale de Napoléon Bonaparte.

À noter

Napoléon Bonaparte s'est retrouvé dans cette situation favorable grâce à ses victoires militaires lors des campagnes d'Italie et d'Égypte, qui lui ont conféré une légitimité et le soutien des soldats.