Dans le dentifrice, les rayures ne sont là que pour faire joli ! © stevepb, Pixabay, DP

Sciences

Comment sont faites les rayures du dentifrice ?

Question/RéponseClassé sous :chimie , dentifrice , rayures

De nombreuses pâtes de dentifrices sont rayées. Mais comment donc ces rayures sont-elles produites ?

Le dentifrice est un élément clé de la santé buccodentaire mais comment sont faites les rayures du dentifrice ? Qui ne s'est jamais posé cette question, le matin, devant son miroir ? Alors, vous êtes prêt pour la grande révélation ?

Le tube de dentifrice divisé en deux

Le tube de dentifrice est tout simplement divisé en deux compartiments qui sont généralement de tailles différentes. Le premier contient la pâte blanche, la base, et le second, la pâte colorée qui forme les rayures.

Le tube de dentifrice est constitué d'une sorte de canal. Ce dernier est percé de trous permettant à une faible quantité de pâte colorée de rejoindre la pâte blanche. © AssetBurned, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Un goulot percé pour les rayures

Le goulot est la partie du tube sur laquelle se visse le bouchon. Celui-ci est constitué d'un tuyau qui pénètre dans le tube à notre insu. Tube percé d'autant de trous que l'on souhaite réaliser de rayures. Lorsque l'on appuie sur le tube, la pâte blanche comprime la pâte colorée qui sort par ces petits trous et produit des rayures fines et superficielles.

Dentifrice : du solide élastique au fluide

Une autre solution peut être mise en œuvre, dans le but d'obtenir un dentifrice rayé « dans la masse ». Dans ce cas, le dentifrice rayé est introduit dans le tube à l'aide de buses. Grâce à leurs propriétés viscoélastiques, les deux couleurs sont en contact mais ne se mélangent pas. Dans le tube, le dentifrice se comporte comme un solide élastique. Son aspect n'est pas altéré tant qu'on n'exerce pas de pression des doigts. À la sortie du tube, les rayures restent donc disposées convenablement. Du moins jusqu'à un certain seuil de pressions successives.