Sciences

Joseph-Armand Bombardier

1907-04-16 - 1964-02-18

Inventeur

Classé sous :physique , inventeur , motoneige

Découvertes

Joseph-Armand Bombardier, autodidacte, met au point l'autoneige après avoir perdu son fils lors d'une tempête de neige, faute de pouvoir l'emmener à l'hôpital. Il inventera aussi la motoneige.

Biographie

Joseph-Armand Bombardier, inventeur canadien, naît le 16 avril 1907 à Valcourt, au Québec, dans une famille très nombreuse. Passionné dès son plus jeune âge par le fonctionnement des appareils mécaniques, cet autodidacte ouvre son premier garage à 19 ans. Lors des belles saisons, Joseph-Armand Bombardier répare les véhicules de la ville, et l'hiver, il travaille sur un projet beaucoup plus ambitieux. En effet, le gouvernement canadien refuse de déneiger les petites villes, Joseph-Armand Bombardier, qui a perdu son plus jeune fils car il était dans l'incapacité de le conduire à l'hôpital lors d'une tempête de neige, décide de construire un véhicule capable de circuler sur la neige.

Joseph-Armand Bombardier : de l'autoneige à la motoneige

Entre 1936 et 1937, Joseph-Armand Bombardier commercialise ainsi ses premières autoneiges, la B7, qui peut conduire sept passagers en même temps. Pour cela il utilise une technique qu'il a brevetée en 1937, la barbotin-chenille. Son autoneige a tellement de succès qu'il est bientôt dans l'obligation d'ouvrir une nouvelle usine, en 1940, capable de construire 200 véhicules par an. En 1941, il sort la B12, puis commence à construire des véhicules militaires pour l'armée canadienne. Il s'installe à Montréal, avant de revenir à Valcourt.

En 1948, alors que le gouvernement canadien décide de commencer à déneiger les petites routes, Joseph-Armand Bombardier perd sa clientèle. Il se reconvertit dans les véhicules tous-terrains, puis commence à fabriquer ses propres chenilles. Dans les années 1950, il finit par mettre au point la motoneige. L'engin, de petite taille, permet de prendre un ou deux passagers. Joseph-Armand Bombardier meurt le 18 février 1964, à Sherbrooke, laissant une belle fortune à sa famille.