Sciences

Montesquieu

1689-01-18 - 1755-02-10

Philosophe et écrivain

Classé sous :Homme

Citations

C'est un bonheur d'être d'une grande naissance, ce n'est pas un malheur d'être d'une médiocre ; le mérite console tout.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
Dans une nation qui est dans la servitude, on travaille plus à conserver qu'à acquérir. Dans une nation libre, on travaille plus pour acquérir qu'à conserver.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
Il faut dans les lois une certaine candeur. Faites pour punir la méchanceté des hommes, elles doivent avoir elles-mêmes la plus grande innocence.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
Il faut éclairer l'histoire par les lois et les lois par l'histoire.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
J'ai toujours eu pour principe de ne faire jamais par autrui ce que je pouvais faire par moi-même.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
La liberté ne peut consister qu'à pouvoir faire ce que l'on doit vouloir et à n'être point contraint de faire ce que l'on ne doit pas vouloir.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
Nous sommes si aveugles que nous ne savons quand nous devons nous affliger ou nous réjouir : nous n'avons presque jamais que de fausses tristesses ou de fausses joies.
Tristesse Montesquieu,  Philosophe et écrivain
On est ordinairement maître de donner à ses enfants ses connaissances ; on l'est encore plus de leur donner ses passions.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain
Un courtisan est semblable à ces plantes faites pour ramper qui s'attachent à tout ce qu'elles trouvent.
Sciences Montesquieu,  Philosophe et écrivain