Sciences

Jean De La Bruyère

1645-08-16 - 1696-05-10

Moraliste

Classé sous :Homme

Citations

C'est un excès de confiance dans les parents d'espérer tout de la bonne éducation de leurs enfants.
SagesseJean De La Bruyère,  Moraliste
Il est doux de voir ses amis par goût et par estime ; c'est pénible de les cultiver par intérêt : c'est solliciter.
AmitiéJean De La Bruyère,  Moraliste
L'amour commence par l'amour ; et l'on ne saurait passer de la plus forte amitié qu'à un amour faible.
AmourJean De La Bruyère,  Moraliste
L'amour et l'amitié s'excluent l'un l'autre.
AmourJean De La Bruyère,  Moraliste
L'on dit à la Cour du bien de quelqu'un pour deux raisons : la première, afin qu'il apprenne que nous disons du bien de lui ; la seconde, afin qu'il en dise de nous.
ConscienceJean De La Bruyère,  Moraliste
L'on doit se taire sur les puissants : il y a presque toujours de la flatterie à en dire du bien ; il y a du péril à en dire du mal pendant qu'ils vivent, et de la lâcheté quand ils sont morts.
SagesseJean De La Bruyère,  Moraliste
L'on ne peut aller loin dans l'amitié, si l'on n'est pas disposé à se pardonner les uns les autres les petits défauts.
AmitiéJean De La Bruyère,  Moraliste
La plupart des hommes, pour arriver à leurs fins, sont plus capables d'un grand effort que d'une longue persévérance.
ConscienceJean De La Bruyère,  Moraliste
Les visites font toujours plaisir, si ce n'est en arrivant, du moins en partant.
ConscienceJean De La Bruyère,  Moraliste
On est prompt à connaître ses plus petits avantages et lent à pénétrer ses défauts.
SagesseJean De La Bruyère,  Moraliste
Quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ?
ConscienceJean De La Bruyère,  Moraliste
Si la pauvreté est la mère des crimes, le défaut d'esprit en est le père.
SagesseJean De La Bruyère,  Moraliste
Si la vie est misérable, elle est pénible à supporter ; si elle est heureuse, il est horrible de la perdre. L'un revient à l'autre.
VieJean De La Bruyère,  Moraliste