Les trous d'Young

DossierClassé sous :physique , Incontournables , trous d'Young

-

Thomas Young était un personnage brillant, parlant neuf langues. Docteur en médecine, il s'intéressa également à la physique, l'élasticité des milieux, à la propagation des sons et aux phénomènes lumineux, et apporta sa contribution aux hiéroglyphes.

  
DossiersLes trous d'Young
 

Thomas Young (1773-1829) était un personnage brillant. A l'âge de 15 ans il parle neuf langues, dont le perse et l'arabe. A 21 ans il est élu à la Royal Society britannique. En 1800 il s'installe comme docteur en médecine, ce qui n'empêche pas sa curiosité d'être excitée par des questions très éloignées de la médecine. Il apportera notamment une contribution fondamentale au déchiffrage des hiéroglyphes égyptiens. Dans le domaine de la physique, il s'intéresse à l'élasticité des milieux, à la propagation des sons et aux phénomènes lumineux. En particulier, il propose en 1807, dans un livre intitulé Course of Lectures on Natural Philosophy, une expérience qui depuis porte son nom : l'expérience des trous d'Young.

Portrait de Thomas Young