Sciences

Louis le Pieux, empereur en 814, et la fin de l'Empire carolingien (843)

Dossier - Histoire : l'empire de Charlemagne
DossierClassé sous :histoire , France , Homme

Roi des Francs de 768 à 814, Charlemagne fut sacré empereur d'Occident en 800. Il créa un vaste empire et fut à l'origine d'une renaissance culturelle sans précédent. Découvrez l'histoire de l'empire de Charlemagne.

  
DossiersHistoire : l'empire de Charlemagne
 

L'Empire carolingien n'a pas survécu longtemps à Charlemagne. Le fils de ce dernier, Louis le Pieux, lui succéda en tant qu'empereur en 814, mais, sans la tutelle de Charlemagne, l'administration ne tarda pas à se déliter.

Bien vite, les fils de Louis le Pieux reçoivent des parties de l'empire à gouverner eux-mêmes et se disputent le partage, allant jusqu'à déposer leur père et l'enfermer au couvent pendant quelques années... Finalement, après la mort de Louis le Pieux (840), l'empire est divisé en trois royaumes, en 843 : la Francie occidentale, la Francie médiane et la Francie orientale.

En 843, s'en fut fini de l'Empire carolingien. Ici, le songe de Charlemagne à Aix-la-Chapelle (il aurait vu une apparition de saint Jacques) représenté sur le nœud du sceptre de Charles V. © Tangopaso, Wikimedia Commons, DP

Ainsi, l'Empire carolingien disparaît mais les ébauches d'actuels pays sont mises en place :

  • la Francie occidentale deviendra la France ;
  • la Francie orientale, prenant le relais du titre impérial carolingien, se changera en Saint-Empire romain germanique, l'ancêtre de l'Allemagne ;
  • la Francie médiane (Lotharingie), plus ou moins absorbée par le Saint-Empire, garde cependant dans sa moitié nord une large autonomie qui est à l'origine des trois actuels pays du Benelux.
Portrait de Charlemagne réalisé pendant la Renaissance : l'empereur y est idéalisé et représenté comme père de l'Allemagne et de la France. © DR

Charlemagne, père de l'Europe ?

D'autres territoires ont vu leurs limites dessinées à l'époque de Charlemagne. Qu'il s'agisse de l'Italie du Nord ou de la République tchèque, des fondements de l'Espagne ou de l'Autriche, la plus grande partie de l'Europe actuelle doit son visage à Charlemagne. Même les îles britanniques ont participé à l'expérience européenne de l'empereur : ce dernier s'inspira souvent des cultures anglaises et irlandaises, notamment via son professeur, le très influent Alcuin d'York.

Aujourd'hui encore, Charlemagne est considéré comme un père de l'Europe. Si sa capitale, Aix-la-Chapelle (dans l'actuelle Allemagne), a perdu son poids politique, et même son ancien palais, détruit par les bombes de la seconde guerre mondiale, Charlemagne reste une référence pour les partisans d'une Europe unie. Tous les ans, le prix Charlemagne est ainsi remis à une personnalité ayant joué un rôle important en ce qui concerne l'unité européenne.