Sciences

Charlemagne sacré empereur

Dossier - Histoire : l'empire de Charlemagne
DossierClassé sous :histoire , France , Homme

Roi des Francs de 768 à 814, Charlemagne fut sacré empereur d'Occident en 800. Il créa un vaste empire et fut à l'origine d'une renaissance culturelle sans précédent. Découvrez l'histoire de l'empire de Charlemagne.

  
DossiersHistoire : l'empire de Charlemagne
 

Charlemagne est bien connu pour avoir porté le titre d'empereur mais on ignore souvent ce que cela signifie. Quand le pape lui donne la couronne impériale en l'an 800, il fait de Charlemagne le nouvel empereur romain. En effet, les papes espéraient restaurer l'Empire romain d'Occident, sous contrôle chrétien.

Le 25 décembre de l'an 800, à la basilique Saint-Pierre de Rome, Charlemagne est couronné empereur d'Occident par le pape Léon III. © Friedrich Kaulbach, Wikimedia Commons, DP

Pour comprendre le couronnement de Charlemagne, il faut d'abord prendre en compte l'existence de l'Empire romain d'Orient, qui avait, à cette époque, pris le nom d'Empire byzantin. Pour les papes, l'Empire byzantin est trop influent et un empire d'Occident doit venir contrebalancer sa puissance. Nous sommes alors à la veille du schisme entre les églises catholiques et orthodoxes ; la tension entre la chrétienté de l'est et celle de l'ouest est à son comble.

Il est probable qu'initialement Charlemagne lui-même ne souhaitait pas devenir empereur. Il l'accepta toutefois et entra dans la basilique Saint-Pierre, à Rome, à l'occasion de la messe de Noël. Le pape brandit une couronne et proclama Charlemagne empereur d'Occident. À sa sortie de l'église, Charlemagne aurait fait part de son mécontentement quant à la manière dont se serait déroulée la cérémonie.

Cette pièce de monnaie frappée sous Charlemagne montre ce dernier en tenue d'empereur romain. © DR

Le rival de l'Empire byzantin

Pourquoi Charlemagne fut-il si réticent à prendre ce titre ? Et pourquoi le pape insista-t-il à ce point pour le lui donner ? Certainement à cause de la position de l'Empire byzantin. À Byzance, on accueillit la nouvelle de ce couronnement avec irritation : Charlemagne se posait désormais en rival.

Le pape aurait même déclaré que, à ses yeux, seul l'empereur d'Occident comptait : à l'époque, Byzance était gouverné par l'impératrice Irène et le pape aurait joué sur la préférence d'un mâle à la tête de l'État. Charlemagne lui-même redoutait que cette affaire ne finisse en une immense guerre entre les deux empires et il ne fit pratiquement jamais référence à son titre impérial, préférant se faire appeler « roi des Francs et des Lombards ».