Archéologie lyonnaise au XVIIIe siècle, l'expertise d'un céramologue

DossierClassé sous :archéologie , céramique , poterie

-

Plongez dans le Lyon du XVIIIe siècle au travers des tessons de céramiques et des vases découverts dans le parc Saint-Georges. Les découvertes des céramologues vous racontent la vie quotidienne des habitants au travers des objets d’époque comme si vous y étiez.

  
DossiersArchéologie lyonnaise au XVIIIe siècle, l'expertise d'un céramologue
 

La découverte de plusieurs dizaines de milliers de tessons de céramique et de centaines de vases de la période moderne et du début de la période contemporaine lors des fouilles du parc Saint-Georges à Lyon entre 2002 et 2004 constitue l'un des événements marquants pour la céramologie et l'archéologie de la période moderne.

Cette collection sans précédent a permis en particulier d'aborder très précisément le quotidien de la population d'un quartier populaire de Lyon vers la fin du XVIIIe siècle. Ces riches données viennent compléter celles acquises depuis près de 30 ans lors des fouilles archéologiques préventives dans la ville.

En effet, depuis les années 1980, ces dernières ont livré des lots considérables de céramiques qui permettent de reconsidérer dans leur globalité les vaisselles domestiques et leur évolution sur près de trois siècles.

Le lot dont rêve tout céramologue de la période moderne : les céramiques du parc Saint-Georges, un trésor de l’archéologie lyonnaise au XVIIIe siècle. © Inrap

Dans ce dossier, vous découvrirez les différents ustensiles en usage à la cuisine comme à table dans les maisons d'un quartier lyonnais disparu. Faïences, poteries, céramiques, porcelaines : autant de matériaux utilisés pour fabriquer des objets du quotidien, des assiettes aux grands plats. Bonne lecture à la rencontre de ce chantier d'une richesse exceptionnelle.