Sciences

Population d'étoiles de type III

DéfinitionClassé sous :Univers
Historique des premiers milliards d'années de l'Univers.

Ces premières étoiles sont d'hypothétiques étoiles très massives, de 100 à 300 masses solaires, qui auraient brillé pendant un bref laps de temps (moins de 1 million d'années chacune). Il est bien connu en théorie de l'évolution stellaire que, plus une étoile est massive plus elle consomme vite son carburant thermonucléaire. Ces étoiles de population III n'existeraient donc plus depuis bien longtemps et sont peut être à l'origine des sursauts gamma très lointains. On pense qu'elles sont nées pendant les Ages Sombres et sont en grande partie responsables de la réionisation progressive de l'Univers pendant la "Renaissance Cosmique".

Elles ne contenaient initialement que les éléments de la nucléosynthèse primordiale, ce qui veut dire que leur taux de métallicité est quasiment nul, en particulier pas de carbone, azote, oxygène et encore moins de fer.

Par contre, terminant leur vie en supernova, elles ont enrichi le milieu interstellaire en éléments lourds, comme le fer justement. Beaucoup de trous noirs se seraient aussi formés suite à ces supernovae.

Ces étoiles sont des énigmes car, si des observations indépendantes et des simulations indiquent qu'elles ont bien dû se former, quand on regarde de plus de près la physique de leur formation, elles n'auraient pas dû !