Sciences

Élongation

DéfinitionClassé sous :Univers , élongation , conjonction
L'élongation en astronomie donne lieu à d'autres notions. Ainsi, lorsque l'on considère des planètes sur une orbite extérieure à celle de la Terre, on peut définir les notions d'opposition et de conjonction. Dans le premier cas, l'élongation vaut 180°, et elle est nulle dans le second. D'autres dénominations existent avec les planètes sur des orbites internes, comme le montre le schéma ci-dessus. © Wikipédia

Le terme élongation possède différents sens dans les domaines de l'astronomie, de la biologie, de la chimie et de la médecine.

Élongation musculaire et addition d'acides aminés

En médecine, une élongation dite musculaire est un phénomène qui se produit à la suite d'un allongement des fibres musculaires au-delà de leur élasticité, ce qui crée plusieurs petites lésions internes. Cette blessure est de même type que la déchirure musculaire. Une élongation peut survenir lors de mouvements brusques, notamment lorsque le corps n'est pas suffisamment échauffé ou assoupli.

En chimie, l'élongation désigne l'addition d'acides aminés liés par des liaisons peptidiques, au cours de la synthèse naturelle des protéines.

Angle apparent et élongation cellulaire

En astronomie, le terme élongation correspond à l'angle apparent (mesuré en degrés, minutes, secondes) qui sépare deux objets sur la sphère céleste, vus à partir d'un troisième objet. Il est le plus souvent employé pour décrire la séparation entre une planète du Système solaire et le Soleil, vus depuis la Terre.

En biologie, on parle d'élongation cellulaire, qui désigne un état de plasticité ou d'élasticité de la membrane primaire d'une cellule.