La vaporisation d’eau, obtenue par combustion de charbon, est utilisée pour faire avancer les locomotives à vapeur. © Tony Armstrong, Flickr, CC by-nc 2.0

Sciences

Vaporisation

DéfinitionClassé sous :physique , vaporisation , état de la matière

Le terme de « vaporisation » désigne un phénomène physique de changement d'état de la matière et, plus exactement, le passage de l'état liquide à l'état de gaz. Selon les conditions dans lesquelles se réalise la vaporisation, celle-ci peut prendre différentes formes.

La vaporisation est endothermique, c'est-à-dire qu'elle absorbe de la chaleur, généralement en assez grande quantité.

Évaporation, ébullition et caléfaction

La vaporisation peut prendre trois formes :

  • On parle d'évaporation lorsque le phénomène est lent et qu'il ne concerne que la surface du liquide ;
  • Le terme d'« ébullition » est employé pour désigner le phénomène lorsqu'il est rapide et que des bulles de vapeur se forment au cœur du liquide ;
  • La caléfaction, enfin, désigne une vaporisation brutale. Un film de vapeur se forme alors autour des gouttelettes de liquide. C'est ce qui se passe lorsque l'on fait tomber des gouttes d’eau sur une plaque très chaude, par exemple.

Vaporisation de l'eau dans le secteur de l’énergie

Ainsi, la vaporisation sert d'intermédiaire à de nombreux mécanismes de conversion d'énergie. L'exemple typique est celui des centrales thermiques. L'énergie libérée par la combustion ou par la fission nucléaire est utilisée pour vaporiser de l'eau. La vapeur d’eau ainsi produite entraîne une turbine qui, à son tour, va permettre de produire de l’électricité.