Le secteur de l’automobile est un grand consommateur de lubrifiants. © Gilles Péris y Saborit, Flickr, CC by-nc 2.0

Sciences

Lubrifiant

DéfinitionClassé sous :physique , lubrifiant , lubrifiant mécanique

Le rôle d'un lubrifiant est de réduire les frottements.

Les lubrifiants en mécanique

Dans le secteur de la mécanique, on emploie un lubrifiant pour diminuer les frottements entre deux pièces en phase de fonctionnement, mais aussi au moment de l'usinage. L'opération permet, du même coup, de limiter les échauffements.

Types de lubrifiant

Il existe des lubrifiants de différentes sortes :

  • les lubrifiants solides comme le graphite, les cires ou certains polymères ;
  • les lubrifiants liquides comme les silicones ou l'huile de vaseline ou au Teflon ;
  • les lubrifiants pâteux comme la graisse au lithium ou la graisse siliconée, cette dernière étant spécialement conçue pour une lubrification en milieu humide.

Lubrifiants et nanotechnologies

Les lubrifiants à base de nanoparticules, apparus il y a quelques années, affichent des performances bien supérieures à celles des lubrifiants classiques. Les fullerènes inorganiques de bisulfures de molybdène (IF-MoS2), par exemple, présentent des propriétés lubrifiantes exceptionnelles. Utilisées pour la lubrification de pièces pour automobile, ces nanoparticules pourraient permettre, en diminuant les pertes énergétiques liées aux frottements, de réduire la consommation de carburant et donc les émissions polluantes.

Les lubrifiants anatomiques naturels

Les lubrifiants ne servent pas que dans le domaine de la mécanique. Il existe également des lubrifiants dits « anatomiques ». Le corps sécrète ainsi naturellement des fluides comme la synovie, qui sert à lubrifier les articulations. Des lubrifiants artificiels peuvent être employés pour introduire un corps étranger, au moment d'une coloscopie, par exemple.

Lubrifiants sexuels et gels intimes

Les lubrifiants sexuels constituent une famille particulière de lubrifiants anatomiques. Lorsque la lubrification vaginale naturelle n'est pas suffisante, il est possible d'avoir recours à des gels intimes à base d'eau qui présentent le grand avantage d'être biologiquement neutres et, en même temps, compatibles avec l'utilisation d'un préservatif.