Les déchets nucléaires sont produits au cœur des centrales nucléaires et émettent un rayonnement radioactif. © rabedirkwennigsen, Pixabay, DP

Sciences

Déchet nucléaire

DéfinitionClassé sous :physique , déchet nucléaire , déchet radioactif

Par Nathalie Mayer, Futura

 

Est qualifié de « déchet nucléaire », un déchet provenant de l'activité d'une centrale nucléaire. Il se compose essentiellement d'éléments qui émettent des rayonnements radioactifs.

Plus largement, on parle de « déchet radioactif » pour désigner les déchets produits par les activités nucléaires, quelles qu'elles soient : production d'électricité, recherche, médecin ou industrie. En France, l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) estime à environ 2 kilogrammes de déchets radioactifs produits par an et par habitant. La majorité correspond à des déchets dits « nucléaires ».

Estimation de la répartition des activités génératrices de déchets radioactifs en France réalisée par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Les déchets nucléaires comptent pour 60 % d’entre eux. © Andra

Niveau de radioactivité et durée de vie des déchets radioactifs

En France, les déchets nucléaires — comme tous les déchets radioactifs — sont gérés en fonction de :

  • leur niveau de radioactivité — haute activité (HA), moyenne activité (MA), faible activité (FA) ou très faible activité (TFA) — exprimé en Becquerel (Bq) par gramme et qui correspond à la quantité de rayonnements émis par les éléments radioactifs contenus dans les déchets ;
  • leur durée de vie, ou leur période radioactive — période très courte jusqu'à 100 jours, période courte jusqu'à 31 ans et période longue au-delà — qui indique le temps au bout duquel l'activité initiale de l'élément radioactif est divisée par deux.

Traitement des déchets radioactifs

Le tableau ci-dessous permet de voir comment les déchets radioactifs sont traités selon leur niveau de radioactivité et leur durée de vie.

En fonction de leur niveau de radioactivité et de leur durée de vie, les déchets radioactifs — dont les déchets nucléaires — sont traités de façon différente. © Andra

Les déchets nucléaires HA, MA, FMA et leur stockage

Le traitement des combustibles employés dans les centrales nucléaires génère des déchets nucléaires HA dont l'activité peut aller jusqu'à plusieurs dizaines de milliards de becquerels par gramme et la durée de vie, jusqu'à 2 millions d'années. Ils représentent 0,2 % du volume total des déchets radioactifs produits en France, mais 96 % de la radioactivité générée ! Un Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) est à l'étude par l'Andra dans le but de confiner ce type de déchets.

Les structures métalliques entourant les combustibles nucléaires constituent la majeure partie des déchets MA — activité entre un milliard et un million de becquerels par gramme — à longue durée de vie. Eux aussi sont destinés à être confinés au cœur du Cigéo.

Les opérations de maintenance des centrales nucléaires génèrent quant à elles des déchets FMA — activité entre un million et quelques centaines de becquerels par gramme — à courte durée de vie. Ils sont stockés dans deux centres gérés par l'Andra.

Guinevere : vers une incinération des déchets nucléaires  Un nouveau réacteur nucléaire au plomb permettrait de brûler les déchets hautement radioactifs à vie longue. © CNRS/IN2P3 et Objectif Prod'