Dans les années à venir, des nanocomposites pourraient permettre d'augmenter la vitesse de transmission des informations par les capteurs des airbags qui équipent l'automobile, améliorant ainsi la protection du conducteur et des passagers. © Todd Lappin, Flickr, CC by-nc 2.0

Sciences

Nanocomposite

DéfinitionClassé sous :nanoscience , nanocomposite , matériaux composites

Les nanocomposites sont une catégorie de nouveaux matériaux, des composites pour lesquels au moins l'un des constituants affiche des dimensions de l'ordre du nanomètre. Dans ce cas, la matrice est généralement massive et le renfort nanométrique. Un tel matériau peut se présenter sous la forme de particules, de trichites, de fibres, de tubes, etc.

C'est notamment grâce à un rapport surface/volume élevé de leur renfort que les nanocomposites intéressent chercheurs et industriels. De fait, une petite quantité de renfort peut suffire à obtenir un effet observable sur les propriétés macroscopiques du matériau composite. Ainsi, un renfort de nanotubes de carbone en améliore les conductivités électrique et thermique.

Nanocomposites à matrices polymères, céramiques et métalliques

Comme c'est le cas pour les matériaux composites classiques qui se rangent en trois catégories - les matériaux composites à matrice organique (CMO), les matériaux composites à matrice céramique (CMC) et les matériaux composites à matrice métallique (CMM) -, les matrices des nanocomposites peuvent être polymères, céramiques ou métalliques.

Dans la famille des nanocomposites à matrice céramique, le SiO2/Fe pourrait servir de catalyseur haute performance. Dans celle des nanocomposites à matrice métallique, Ni/PZT pourrait servir à la conception de revêtements résistant à la chaleur. Enfin, dans celle des nanocomposites à matrice polymère, le polycaprolactone (un polyester biodégradable)/SiO2 pourrait être utile à la mise en œuvre d'os bioérodables pour la réparation de tissus du squelette.

Cela vous intéressera aussi