Le satellite Encelade vu par la sonde Cassini en 2005. La surface de cette petite lune est une croûte de glace, fracturée par endroits. Les quatre « Rayures de tigre » sont visibles ici, en fausses couleurs. © Nasa, JPL, Space Science Institute

Sciences

Encelade

DéfinitionClassé sous :Encelade , Univers , Enceladus

Encelade (Saturne II) est un satellite de Saturne découvert par William Herschel en 1789. Il tourne à environ 238.000 km du centre de Saturne, en 33 heures. Sa première particularité est d'être d'une blancheur exceptionnelle. Elle est due, comme l'a montré la sonde Voyager 2 en 1980, à la présence en surface de glace d'eau quasiment exempte de poussière. Sa brillance est même la plus élevée de tout le Système solaire. Elle explique d'ailleurs pourquoi cette petite lune d'environ 500 km de diamètre est aussi bien visible depuis la Terre. Cette blancheur, en outre, implique que cette surface est jeune, donc renouvelée. Cette activité géologique est étonnante pour un astre aussi petit, qui devrait être figé depuis longtemps.

Ces résultats ont été confirmés par la sonde Cassini, qui a effectué 22 survols d'Encelade entre 2004 et 2017 (dont l'un à seulement 48 km le 28 octobre 2015). Ces passages rapprochés ont d'abord montré quatre grandes fractures du côté du pôle sud, appelées « Rayures de tigre », longues de 130 km, pour 2 km de largeur et environ 500 m de profondeur. De cette région s'échappent d'immenses panaches, jusqu'à 500 km, observés par Cassini en novembre 2005 et traversés par elle en octobre 2015.

Encelade photographiée en mars 2017 par la sonde Cassini. © Nasa, JPL, Space Science Institute

Encelade abrite un océan

Composés essentiellement d'eau, ils sont interprétés comme des geysers froids et alimentent probablement l'anneau E, diffus, au milieu duquel évolue Encelade. Le cryovolcanisme probable émet des particules de glace qui, lorsqu'elles ne s'échappent pas, retombent sur la surface. Ces chutes de neige fraîche expliquent la blancheur éclatante d'Encelade. Les mesures de gravité et les observations des mouvements de libration effectuées par Cassini plaident non pas pour une large poche d'eau liquide, mais pour un océan global sous la croûte de glace.

Avec une densité de 1.600 kg/m3, plus élevée que celle des autres satellites de Saturne, Encelade possède sûrement un noyau de silicates et de fer, qui serait mécaniquement découplé de la banquise de surface. Des molécules organiques (à base de carbone) ont été détectées dans les geysers d'Encelade, ce qui fait de son océan interne un milieu potentiellement habitable, en tout cas propice à une chimie organique. Cette découverte a contraint de modifier la notion d'habitabilité.

Le fabuleux voyage de Cassini dans le monde de Saturne  Le 15 septembre 2017, la sonde Cassini plongera dans l’atmosphère de Saturne. Elle aura permis de grandes découvertes, laissant derrière elle des centaines de milliers d’images du « seigneur des anneaux » et nous dévoilant en détail ses lunes. Revivez son inoubliable odyssée.