L'ytterbium (à gauche) fait partie des terres rares. Cet élément chimique se trouve dans des minéraux peu communs comme l'euxénite (à droite). © Hi-Res Images of Chemical Elements, Wikimedia Commons, CC by 3.0 et Aangelo, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Sciences

Ytterbium

DéfinitionClassé sous :chimie , ytterbium , tableau périodique des éléments

Comme d'autres terres rares (terbium, erbium), l'ytterbium doit son nom à Ytterby, village suédois où a été découverte la gadolinite, dans laquelle les chimistes ont trouvé la trace de cet élément.

Généralités

  • Symbole : Yb
  • Numéro atomique : 70
  • Électrons par niveau d'énergie : 2, 8, 18, 32, 8, 2
  • Masse atomique : 173,04 u
  • Isotopes les plus stables : 174Yb stable avec 104 neutrons (31,8 %), 172Yb stable avec 102 neutrons (21,9 %), 173Yb stable avec 103 neutrons (16,12 %), 171Yb stable avec 101 neutrons (14,3 %), 176Yb stable avec 106 neutrons (12,7 %), 170Yb stable avec 100 neutrons (3,05 %), 168Yb stable avec 98 neutrons (0,13 %)
  • Série : lanthanides
  • Groupe, période, bloc : L/A, 6, f
  • Densité : 6,903 (α), 6,966 (β)
  • Point de fusion : 824 °C
  • Point d'ébullition : 1.196 °C

Historique de l’ytterbium

L'ytterbium a été découvert par Jean Charles Galissard de Marignac en 1878 dans la terre d'yttrium. En 1907, montra que l'ytterbium mis en évidence en 1878 était en fait un mélange de deux éléments : ytterbium et lutécium. Indépendamment, von Welsbach arriva à la même conclusion.

Propriétés de l’ytterbium

Gris et argenté, malléable et ductile, l'ytterbium est un métal qui se corrode à l'air sec comme à l'air humide. Il possède trois formes allotropiques. L'allotrope β possède une conductivité électrique métallique, mais il devient semi-conducteur sous 16.000 atmosphères. L'ytterbium possède la plus faible différence entre point d'ébullition et point de fusion parmi tous les métaux.

Utilisation de l’ytterbium

On retrouve l'ytterbium dans les aciers inoxydables, où il améliore certaines propriétés de traitement. Des horloges atomiques et certains cristaux laser en contiennent aussi. D'autres applications sont à l'étude, comme dans les semi-conducteurs, les supraconducteurs, les jauges de contrainte ou encore en radiographie.

Effets de l’ytterbium sur la santé

L'ytterbium est source de risques pour l'Homme. Bien que probablement peu toxiques, les composés de l'ytterbium peuvent irriter les yeux et la peau ; certains seraient tératogènes (provoqueraient des malformations lors du développement de l'embryon).

À voir aussi :