Le TA6V est un alliage du titane particulièrement prisé par le secteur de l’aéronautique et du spatial. © ho7dog, Pixabay License

Sciences

TA6V

DéfinitionClassé sous :chimie , aéronautique , TA6V

Le terme TA6V désigne un alliage du titane. C'est en réalité, l'alliage du titane le plus utilisé dans l'industrie. Il représente quelque 50 % de l'utilisation mondiale. Outre du titane, il contient de l'aluminium (jusqu'à presque 7 %) et du vanadium (jusqu'à 4,5 %) et des traces de carbone, de fer, d'oxygène et d'azote.

Le TA6V correspond à ce que l'on nomme un alliage alpha-bêta. En effet, le titane présente deux formes allotropiques. Sa phase alpha est stable en dessous des 882 °C et sa phase bêta est stable au-dessus des 882 °C. Et le TA6V mélange donc ces deux phases. La présence d'aluminium permet de renforcer la phase alpha et de réduire la densité de l'alliage. La présence de vanadium agit positivement sur la phase bêta et rend l'alliage plus ductile à chaud. Résultat : une bonne réponse aux traitements thermiques, une bonne stabilité sous contraintes et une facilité à être formé.

Selon le traitement qui lui est appliqué, le TA6V présente une microstructure différente : ici, une structure dite duplex à gauche et une structure dite équiaxe à droite. © in2p3

Le TA6V dans l’industrie aéronautique et spatiale

Le TA6V est largement employé par l'industrie de l'aéronautique et du spatial du fait, notamment, de son rapport dureté/ductilité particulièrement élevé et de sa résistance à la fatigue très intéressante. L'alliage présente par ailleurs une bonne résistance à la corrosion, y compris à des températures et dans des conditions extrêmes.

Les structures d'avions, les attaches, moyeux, joints ou autres composants complexes de turboréacteurs et plus généralement, les pièces structurelles critiques et les éléments exposés à des températures extrêmes, sont autant de pièces que l'on peut fabriquer à base de TA6V.