Sciences

Point d'équivalence

DéfinitionClassé sous :chimie , point d'équivalence , proportions stœchiométriques
À l’état solide, le permanganate de potassium se présente sous la forme de cristaux. En solution, il est violet et son changement de couleur permet de déterminer le point d’équivalence. © FischX, Wikipedia, CC by-sa 3.0

Le terme de point d'équivalence est utilisé par les chimistes pour qualifier l'instant où deux espèces chimiques ont réagi dans des proportions stœchiométriques. Dans le cas d'un titrage, cela signifie qu'on a versé juste la quantité de réactif titrant nécessaire à faire réagir la totalité du réactif titré.

Détermination visuelle du point d'équivalence

Dans certaines réactions, le point d'équivalence peut être révélé par un changement de couleur de la solution. Ce changement de couleur peut même, dans certains cas, intervenir sans ajout d'indicateur coloré. Le permanganate de potassium, par exemple, présente une couleur violette. Une fois réduit, il devient légèrement rosé.

À l'équivalence, la réaction peut également former un précipité solide comme c'est le pour la réaction entre Ag+ et Cl- qui produit un sel insoluble (AgCl).

Détermination graphique du point d'équivalence

Il est également possible de déterminer le point d'équivalence en traçant l'évolution, en cours de réaction, d'une grandeur physique déterminée en fonction du volume de solution titrante versée.

La méthode des tangentes, par exemple, consiste à tracer deux tangentes parallèles, de part et d'autre du saut de pH qui s'effectue à l'équivalence. Le point d'équivalence est donné par le tracé d'une troisième tangente, équidistante et parallèle aux deux premières.