La rouille est l’une des manifestations de la réaction d’oxydation. © new-york-city, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Sciences

Oxydation

DéfinitionClassé sous :chimie , oxydation , rouille

Dans le langage courant, on appelle « oxydation » le phénomène de corrosion dû à l'oxygène présent dans l'air ou dans l'eau.

La rouille, résultat de l'oxydation du fer

Ainsi, la rouille - un mélange d'oxydes et d'hydroxydes de fer - est le résultat de l'oxydation du fer.

Le terme d'« oxydation » désigne plus largement une réaction au cours de laquelle un réactif perd un ou plusieurs électrons.

Oxydation et réduction

Cela peut être, par exemple, la réaction suivante :

Fe → Fe2+ + 2e-

L'ion Fe2+ est la forme oxydée du fer. La réaction opposée est alors appelée « réaction de réduction ».

Une perte d'électrons

Dans la réaction d'oxydation, la perte des électrons se fait au profit d'un autre réactif appelé « oxydant ». Dans les faits, le rôle de l'oxydant est souvent joué par l'oxygène. Ainsi, dans la réaction chimique qui implique le carbone et l'oxygène, par exemple, il y a formation de dioxyde de carbone par oxydation.

Exemples de réactions d’oxydation

Dans l'organisme, de nombreuses réactions d'oxydation ont lieu pour fournir de l'énergie aux cellules du corps humain.

Lors de la combustion, les combustibles fossiles tels le charbon, le pétrole ou le gaz naturel sont oxydés. Ils fournissent ainsi également de l'énergie.

Cela vous intéressera aussi

Un revêtement superhydrophobe empêche l’eau de mouiller  Pour rester sec, rien de mieux que les matériaux superhydrophobes, ces revêtements qui repoussent l’eau avec une efficacité étonnante. Découvrez en vidéo un suprenant ballet de gouttes d’eau qui laissent désespérément sèche la surface qu’elles tentent de mouiller.