Les atomes forment entre eux des liaisons intramoléculaires, qui leur permettent de constituer des molécules. © WikimediaImages, Pixabay, DP

Sciences

Liaison intramoléculaire

DéfinitionClassé sous :chimie , liaison intramoléculaire , liaison chimique

Une liaison intramoléculaire — à l'opposé d'une liaison intermoléculaire — correspond à une liaison chimique qui s'établit, comme son nom l'indique, entre deux atomes constituant une molécule.

Les liaisons intramoléculaires sont, par nature, plus fortes que les liaisons intermoléculaires.

Il existe trois grands types de liaisons intramoléculaires :

Liaison ionique

Entre deux atomes qui présentent une importante différence d'électronégativité, il peut s'établir une liaison intramoléculaire appelée liaison ionique. C'est souvent le cas entre un atome métallique et un atome non métallique. Le sel de table (NaCl) est un exemple de liaison intramoléculaire ionique.

Liaison covalente

La liaison covalente, quant à elle, est une liaison chimique qui se forme lorsque deux atomes partagent une paire d'électrons, parfois deux ou trois ; on parle alors de liaison double (sur le schéma ci-dessous, les deux liaisons doubles sont en jaune) ou triple. Ce type de liaisons apparaît plutôt entre des atomes d'électronégativité semblables. On l'observe plus souvent entre des atomes non métalliques. L'acide chlorhydrique (HCl) est un exemple de liaison intramoléculaire covalente.

Les liaisons entre un atome de carbone (C) et deux atomes d’oxygène (O) dans une molécule de dioxyde de carbone (CO2) sont des liaisons intraméloculaires de type covalente. © alloprof.qc.ca

Liaison métallique

La cohésion des atomes d'un métal, enfin, est assurée grâce à des liaisons métalliques. Il s'agit là de la mise en commun d'un ou de plusieurs électrons, les électrons libres. La liaison métallique explique les caractéristiques physiques des métaux. Elle est plus faible que la liaison covalente, ou encore que la liaison ionique.

Interview : quelle est l'origine des atomes ?  Les atomes sont présents tout autour de nous. Ces infimes fragments de matière forment les planètes, les objets, les êtres vivants, etc. Cependant, ils n’ont pas toujours existé sous cette forme. À l'occasion des 70 ans du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), Futura-Sciences a interviewé Roland Lehoucq, astrophysicien, afin qu’il nous parle de la naissance des atomes au sein des étoiles.