Sciences

Hydroxyde de sodium

DéfinitionClassé sous :chimie , hydroxyde de sodium , soude
L'hydroxyde de sodium est également appelé soude caustique. Ici, de l’hydroxyde de sodium sous forme de pastilles. © Walkerma, Wikipedia, DP

L'hydroxyde de sodium (NaOH), également appelé soude caustique, est une base forte qui se présente, à température ambiante, sous forme solide. Il est constitué de cations sodium (Na+) et d'anions hydroxyde (OH-). Il est très soluble dans l'eau. Sa solution aqueuse est transparente et souvent appelée soude. Concentrée, elle est, tout comme l'hydroxyde de sodium à l'état solide, particulièrement corrosive.

Utilisation de l’hydroxyde de sodium ou soude caustique

L'hydroxyde de sodium est souvent employé dans l'industrie chimique, pour contrôler un milieu alcalin ou réguler l'acidité d'un procédé. Il sert également à la fabrication des pâtes à papier, au traitement des fibres naturelles ou encore à l'industrie pétrolière. Il est par ailleurs le principal agent des déboucheurs de canalisations.

Production de l’hydroxyde de sodium

La presque totalité de l'hydroxyde de sodium est aujourd'hui produite par électrolyse de saumures. L'hydroxyde de sodium peut également être obtenu par le biais d'une réaction de caustification à partir de carbonate de sodium naturel présent dans certains minerais et dans les cendres végétales :

Na2CO3 + Ca(OH)2 → CaCO3 + 2 NaOH

Les dangers de l’hydroxyde de sodium

Le mélange hydroxyde de sodium-eau est fortement exothermique et peut provoquer des éclaboussures dangereuses. Car la soude est irritante et corrosive, tant pour la peau que pour les yeux et les voies respiratoires et digestives. Elle doit donc être manipulée avec précaution.

L'hydroxyde de sodium et le pH de l'eau

La soude a tendance à faire monter le pH des cours d'eau. De quoi menacer la faune et la flore aquatique.

Cela vous intéressera aussi