Sciences

Théia

DéfinitionClassé sous :Astronomie , Théia , cosmogonie
Une représentation d'artiste de la collision de Théia avec la Terre, qui aurait engendré la formation de la Lune. © Fahad Sulehria

Quelques dizaines de millions d'années après la formation de la Terre, une petite planète de la taille de Mars (6.500 km de diamètre), baptisée Théia en souvenir de la divinité grecque mère d'Hélios (le Soleil) et de Séléné (la Lune), aurait heurté la Terre. L'impact se serait fait tangentiellement, arrachant une partie du manteau terrestre. La violence du choc aurait conduit à la fragmentation complète et à une vaporisation importante de ce corps céleste.

Théia : la théorie de la formation de la Lune

Probablement déjà différentié, le noyau ferreux de Théia se serait incorporé à celui de la Terre et un océan de magma aurait recouvert notre planète. Pendant ce temps, une partie du matériau du manteau terrestre et des restes de Théia seraient restés en orbite autour de la Terre où ils auraient fini par s'accréter pour former notre satellite. Bien que très crédible, cette théorie a encore besoin d'être étayée par des observations sur la nature géologique de la Lune.

C'est parce que les échantillons lunaires ramenés par les missions Apollo montraient une trop grande proximité de composition chimique de la Lune et de la Terre et parce que les modèles de mécanique célestes indiquent qu'une collision partielle est bien plus probable qu'une simple capture, que ce modèle de la formation de la Lune a été avancé au milieu des années 1970. Initialement, on le trouve dans les travaux de William K. Hartmann et Donald R. Davis et ensuite de A.-G.-W Cameron et William R. Ward.