Sciences

Libration lunaire

DéfinitionClassé sous :Astronomie , Libration lunaire , mouvement lunaire
Un quartier de Lune reconstitué à partir des images fournies par la sonde LRO. Les instruments astronomiques ont permi de découvrir le phénomène de libration lunaire. © Nasa/Goddard Space Flight Center Scientific Visualization Studio

Le phénomène de libration lunaire est un exemple illustrant en astronomie ce qu'on appelle la libration (du latin librare, « mettre en équilibre, se balancer »), c'est-à-dire une lente oscillation, réelle ou apparente, d'un satellite tel que vu depuis le corps céleste autour duquel il orbite.

Galilée et Cassini, les premières descriptions de la libration lunaire 

Le premier à avoir découvert ce phénomène fut Galilée lorsqu'il a pointé sa lunette vers la Lune. Il a ainsi constaté que l'hémisphère apparent de la Lune n'était pas identique au cours du temps. Certaines parties de la surface de la Lune apparaissaient donc et disparaissaient ensuite comme si elle effectuait différents mouvements de balancement selon la longitude et la latitude. On peut s'en rendre compte sur la vidéo ci-dessous prise à intervalles réguliers pendant un an.


On voit ici les phases et la libration lunaires. © Nasa/Goddard Space Flight Center Scientific-YouTube

Le premier à bien comprendre le phénomène de libration et à en donner une théorie mathématique a été Cassini, mais ce sont les mathématiciens Tobias Meyer, Joseph Louis Lagrange et Pierre Simon de Laplace qui ont véritablement développé la théorie de la libration en mécanique céleste afin d'en faire l'outil de prédiction précis que l'on connaît aujourd'hui, tenant compte de toutes les perturbations gravitationnelles.

Cela vous intéressera aussi