Sciences

SDO

DéfinitionClassé sous :Astronautique , Solar Dynamics Observatory , convection
Vue d'artiste du Solar Dynamics Observatory (SDO). On espère percer avec lui plusieurs secrets du cycle du Soleil. © Nasa

Le satellite SDO (Solar Dynamics Observatory) a été lancé en février 2010. On lui doit de superbes images d'éruptions solaires et de pluies coronales. Mais avec lui, les astrophysiciens solaires ont pour but de mieux comprendre comment le champ magnétique du Soleil est généré et structuré et comment l'énergie magnétique stockée est convertie et libérée dans l'héliosphère et sous forme de vent solaire. Surtout, ils essayent de percer les secrets du cycle solaire et tentent d'accumuler des informations pour un jour prédire les colères du Soleil. Une météorologie solaire développée est en effet une nécessité, alors que notre civilisation dépend de plus en plus des satellites qui sont vulnérables aux tempêtes solaires qui génèrent par exemple des électrons tueurs dans la magnétosphère de notre planète.

De superbes images de l'activité du Soleil prises avec les instruments de SDO. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle avec deux barres horizontales en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître, si ce n'est pas déjà le cas. En passant simplement la souris sur le rectangle, vous devriez voir l'expression « Traduire les sous-titres ». Cliquez pour faire apparaître le menu du choix de la langue, choisissez « Français », puis cliquez sur « OK ». © SpaceRip, Nasa, YouTube

SDO observera le Soleil sans interruption pendant au moins cinq ans en se focalisant sur de petites zones de son atmosphère dans un grand nombre de longueurs d'onde. Le satellite a donc été placé sur une orbite géosynchrone inclinée, d'où il peut l'observer en continu et transférer en permanence et à haut débit les données collectées vers une unique station terrestre. SDO est équipé de trois instruments dont AIA, une caméra capable de produire des images en haute définition de l'atmosphère solaire dans dix fréquences différentes de l'ultraviolet extrême. Les deux autres instruments permettront de comprendre les variations dans le temps de l'activité solaire (EVE) et de faire de l'héliosismologie (HMI).

Cela vous intéressera aussi