Sciences

Xanadu : Une région de Titan géologiquement proche de la Terre

ActualitéClassé sous :Univers , Cassini , titan

On y trouve des dunes, des rivières, des successions de collines et de vallées, des montagnes, et peut-être même des lacs. La région de Titan baptisée Xanadu a été balayée par le radar de Cassini et, selon les scientifiques de la mission, ses caractéristiques géologiques ressemblent à celles de la Terre.

Image d'une partie de la région de Xanadu obtenue grâce au radar de Cassini On y voit un réseau de rivières et de canaux, dans lesquels s'écoule probablement du méthane ou de l'éthane (Crédits : NASA/JPL )

Accès à la galerie photos de la mission Cassini-Huygens 

Xanadu est une région approximativement de la taille de l'Australie, révélée pour la première fois en 1994 par le télescope spatial Hubble. Elle était apparue sous la forme d'une tâche brillante sur une image infrarouge. La sonde Cassini a tourné son instrument radar vers Xanadu le 30 avril 2006, afin de percer l'épaisse atmosphère orangée de Titan et de photographier la zone.

Les images de cette bande de terrain longue de 4.500 kilomètres laissent apparaître d'ouest en est des dunes sombres, des territoires entrecoupés de rivières, puis des collines, des montagnes et des vallées. Un cratère, créé par un astéroïde ou un volcan, est visible à l'est, et les scientifiques soupçonnent les rivières d'éthane ou de méthane de se déverser dans des lacs. Comme sur Terre, les vents, les précipitations et les flots semblent façonner la surface.

On peut voir, dans la région de Xanadu, un réseau de rivières (en haut) qui débouchent peut-être sur des lacs de méthane ou d'éthane (en bas) (Crédits : NASA/JPL)
On y découvre également une succession de vallées et de collines (en haut), ainsi qu'un cratère (en bas) (Crédits : NASA/JPL)

« Jusque là, nous ne pouvions qu'émettre des suppositions au sujet de cette région brillante, qui était trop éloignée pour nos télescopes. Aujourd'hui, grâce à l'oeil radar perçant de Cassini, les faits remplacent les spéculations. », explique Jonathan Lunine, scientifique interdisciplinaire du l'université de l'Arizona. « Etrangement, cette région froide et lointaine présente des caractéristiques géologiques semblables à celles de la Terre », annonce-t-il.

Les observations faites précédemment par la sonde Huygens avaient montré que du méthane liquide, ainsi que des hydrocarbures, retombaient en pluie à la surface de Titan. Xanadu ne fait pas exception. Si vous étiez projeté sur cette lune de Saturne, vous devriez sortir votre « parahydrocarbures » pour pouvoir contempler en toute tranquillité les rivières de méthane qui serpentent dans les vallées glacées.

Contrairement aux autres régions de cette lune, Xanadu n'est pas recouverte d'une couche de dépôts organiques. D'après Steve Wall, du JPL, c'est probablement de la glace d'eau très poreuse, présentant des cavités, qui se trouve dans le sous-sol.

La NASA nous propose de visualiser sur son site une vidéo (Quicktime, 1,6 Mo - Crédits : NASA/JPL) retraçant les différents clichés de Xanadu obtenus grâce au radar de Cassini.

La sonde Cassini repassera près de Titan le 22 juillet prochain. Elle explorera les régions situées dans les hautes latitudes. Puis, il lui restera encore 28 survols, qui permettront sans aucun doute aux scientifiques de percer de mieux en mieux les mystères de Titan, cette lune torturée et tumultueuse de Saturne.