Sciences

La Tache Rouge de Jupiter a une nouvelle petite soeur !

ActualitéClassé sous :Univers , Hubble , Jupiter

Elle s'était dévoilée à Hubble en l'an 2000, comme pour célébrer le passage dans le nouveau millénaire. Elle était le résultat de la fusion de trois petites taches blanches, que les astronomes avaient vu converger sous l'action des tempêtes sur Jupiter.

Jupiter et ses deux taches rouges...

  Vous pouvez l'appeler « Ovale BA », ou, plus intimement, « Tache Rouge Junior ». Elle a récemment viré de la couleur blanche à rouge, attirant de ce fait la curiosité de nombreux scientifiques. Ces derniers comptent bien assister, en direct, à un événement similaire à celui ayant vu, par le passé, la formation de la célèbre Tache Rouge.

Ovale BA, ou "Tache Rouge Junior" pour les intimes, photographiée le 27 Février 2006 par un astronome amateur (Crédits : Christopher Go)

Une petite soeur visible des astronomes amateurs

Le 27 Février dernier, une image de "Tache Rouge Junior" a pu être capturée par un astronome amateur, Christopher Go, à l'aide d'une caméra CCD placée au foyer de son télescope de 28 centimètres de diamètre. Tache Rouge Junior a une superficie égale à la moitié de celle de sa grande sœur, et présente aujourd'hui exactement la même couleur.

Avant de devenir officiellement la petite sœur de la Tache Rouge de Jupiter, Red Junior était blanche, à l'image des tempêtes l'ayant engendrée : "L'ovale présentait une couleur blanche en novembre 2005, avant de virer lentement au marron en décembre 2005, puis au rouge ces dernières semaines" explique Christopher Go avec enthousiasme. "Maintenant, elle a la même couleur que la Grande Tache Rouge !"

Après l'observation de l'astronome amateur, les experts confirment : " Incroyable ! C'est très convaincant. Nous observons Jupiter depuis des années, pour voir si Ovale BA vire au rouge, et ça semble enfin être le cas ! " constate Glenn Orton, astronome du JPL spécialisé dans l'étude des tempêtes sur Jupiter et sur les autres planètes géantes. Au nom de baptême de « Red Junior », Glenn Orton lui préfère celui de « the not-so-great Red Spot », référence au mot anglais utilisé pour désigner la Tache Rouge : « Great Red Spot ».

La naissance d'Ovale BA, entre 1997 et 2000, vue par Hubble Elle est le fruit de la fusion de trois taches blanches - trois tempêtes - de petits diamètres (Crédits : JPL/NASA)

Une petite sœur dont la couleur a foncé, et qui pourrait éclaircir un grand mystère

A l'heure actuelle, nul ne sait précisément pour quelles raisons la Grande Tache présente cette teinte rouge brique si particulière. L'explication la plus largement répandue fait appel aux tempêtes joviennes, qui transporteraient des chromophores (des composés ayant la faculté de changer de couleur) de la basse atmosphère vers les hautes altitudes, là où les ultraviolets du Soleil leur feraient subir une transformation chimique encore indéterminée, leur conférant cette couleur caractéristique. « La Grande Tache Rouge est la plus puissante tempête de Jupiter, mais également la plus puissante dépression de ce genre observable dans tout le Système Solaire... » précise Glenn Orton, faisant allusion à la force considérable qu'elle doit déployer pour amener les chromophores à de très hautes altitudes, là où les UV sont peu filtrés par l'atmosphère de Jupiter.

Ainsi, Ovale BA, sa petite sœur, semble procéder de même, par drainage de chromophores à haute altitude. S'il en est ainsi, le changement de couleur de ces dernières semaines prouve que cette dépression est toujours en train de se renforcer : « Nous avons déjà observé par le passé des taches blanches virer au rouge, par exemple en 1999, mais ces phénomènes sont rares et éphémères. Il sera intéressant de voir si Ovale BA suivra le même chemin, ou si elle restera définitivement rouge. »

Si vous souhaitez faire la connaissance de Tache Rouge Junior, rivez votre œil à votre télescope de 28 centimètres - ou plus - de diamètre, équipé pour l'occasion d'une caméra CCD, et observez Jupiter à la faveur de l'aube. Mais surtout, ne la faites pas attendre ! En effet, nul ne sait si elle présentera encore sa belle couleur rouge d'ici quelques mois...