Sciences

La sonde Cassini écarte l'hypothèse d'océans sur Titan

ActualitéClassé sous :Univers , titan , Cassini

-

Titan, le plus gros satellite de Saturne, fait l'objet d'une attention particulière des scientifiques depuis de nombreuses années. Titan avait été identifié comme l'unique corps du Système Solaire, autre que la Terre, susceptible d'abriter de vastes étendues liquides.

Image de Titan prise par Cassini-Huygens le 25 octobre depuis une distance de 701.000 km. Crédit Nasa.

La sonde Cassini mise au point par la NASA permet peu à peu de lever le voile sur Titan. Des images détaillées de la surface n'ont montré aucun signe de réflexion uniforme comme on l'attendrait d'une surface liquide étendue. Même si toute la surface de Titan n'a pas encore été examinée, l'hypothèse d'océans sur Titan commence donc à être écartée au profit d'une hypothèse de surface dynamique, soumise à une activité volcanique.

Etant donnée la température froide de la surface de Titan (-180°C), les scientifiques parlent de « cryovolcanisme » en référence à de la glace en fusion.

Autres découvertes de Cassini-Huygens

Deux nouveaux satellites de Saturne ont été découverts sur les images transmises par la sonde. Avec la découverte de S/2004 S 5 et S/2004 S 6, le nombre des satellites de Saturne est porté à 37.

Un nouvel anneau proche, dénommé R/2004 S 2, a également été découvert.