Sciences

Des images de Mars révèlent une activité volcanique et de glaciation récente

ActualitéClassé sous :Univers , mars , vie

-

La planète Mars n'en finit pas d'émerveiller les scientifiques tant elle apparaît comme une planète à même de nous renseigner sur les évolutions possibles de la Terre. Si sur Terre nous constatons que le climat se modifie, les forces géologiques qui conduisent à cette évolution sont clairement visibles sur Mars.

La plaine d'Elysium du Mars cacherait-elle un océan glacé ?

Les images de la planète rouge, acquises notamment par la caméra européenne de Mars Express montrent des dispositifs 'anciens' qui se 'produisent' actuellement sur Terre. Le Climat de Mars aurait changé il y a plusieurs milliards d'années et la planète également soumise à une période "interglaciaire". Les scientifiques expliquent cette période par l'inclinaison de la planète qui la rapproche du Soleil de sorte que la glace déposée aux altitudes les plus basses se vaporise provoquant de facto un nouveau changement de la face de Mars.

© Wayne - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

On a ainsi observé que des glaciers se sont déplacés des pôles aux tropiques il y a de 350.000 à 4 millions d'années déposant ainsi des quantités massives de glace à la base des montagnes et des volcans de la région occidentale d'Hellas, près de l'équateur de la planète. Les images des restes glaciaires du côté occidental d'Olympus Mons, le plus grand volcan du Système Solaire, montrent à l'évidence une formation récente de glace ainsi que des mouvements suivis par les glaciers tropicaux, à l'instar des coulées du Kilimanjaro en Afrique.

D'autres images montrent des traces précédemment inconnues d'une éruption importante du volcan Hecates Tholus survenue il y a moins de 350.000 millions d'années. A l'intérieur d'une dépression sur le volcan, les scientifiques ont trouvé des dépôts glaciaires estimés âgés de 5 à 24 millions d'années. Enfin, les caldeiras de 5 volcans importants étaient encore en activité il y 2 millions d'années et certains scientifiques suggèrent même que cette activité est toujours latente.

Ces nouvelles découvertes relance l'attractive idée d'une vie éteinte sur Mars. Lors de la première conférence sur les résultats scientifiques de Mars Express (ESTEC, février 2005) 75 % des scientifiques présents se sont déclarés convaincus que des bactéries ont proliféré dans le passé et les autres chercheurs pensent que de tels micro-organismes existent toujours mais hiberneraient depuis plusieurs millénaires.

Or, pléthore de glace et de volcans actifs ont pu suffisamment fournir eau et chaleur nécessaires au soutien des fondements même de la vie. Les récentes découvertes de Mars Express et le fait que l'on a découvert des bactéries vieilles de 30000 ans enfouies sous les glaces de l'Alaska, est à mettre en parallèle avec celles faites sur Terre où une équipe à découvert des glaciers de l'Antarctique abritant des bactéries s'accommodant de ces conditions extrêmes. Or sur Mars, la température moyenne et de - 67 degrés, des températures relevées à l'intérieur des glaciers de l'Antarctique.

Reste que si ces caractéristiques géologiques martiennes sont propices à l'apparition de la vie et de son développement, aucun indice ne prouve son existence éteinte ou active. La glace de ce site, étudiée dans un laboratoire, nous en apprendrait beaucoup sur le changement climatique martien et si la vie existe ou a existé à cet endroit.