Sciences

Dossier : l'univers, un mystère plus compliqué que le Big Bang

ActualitéClassé sous :Univers , Vie du site , big bang

Découvrez le dossier « Au-delà du Big Bang : balade en cosmologie ». La théorie du Big Bang en cosmologie est satisfaisante à bien des égards, mais ne répond pas à des anomalies observées, comme l'énergie et la matière noires. L'état actuel des connaissances sur l'origine de l'univers et les nouvelles pistes des théoriciens sont présentés dans ce dossier.

 

Peut-on comprendre l'univers ? De nombreux physiciens travaillent à donner une explication satisfaisante aux origines de notre cosmos. La théorie du Big Bang en est un fameux exemple.

 

Il ne va pas de soi que le monde peut être pensé. Il ne va pas de soi qu'une physique, une science de la nature donc, est possible. Il ne va pas de soi qu'elle nous apprend quelque chose du monde qui dépasse ce que notre esprit peut concevoir...

 

Quel est le véritable aspect du cosmos ? Quelle serait l'apparence du firmament si nos yeux étaient nettement plus sensibles ? Ces questions sont essentielles pour la cosmologie.

 

Comment l'univers pourrait-il ne pas être éternel ? On peut aisément admettre que les Hommes naissent et meurent. Que les planètes naissent et meurent. Mais comment le contenant, l'espace lui-même, pourrait-il naître ou mourir ?

 

Un ensemble d'observations ne suffit pas à faire un modèle. D'abord parce que l'idée même d'une observation « pure » est caricaturale, et même impossible. Toute observation est menée et interprétée dans un cadre de pensée.

 

Les trous noirs sont des zones où la gravitation est si intense que même la lumière ne peut s'en échapper. Leur surface, que l'on nomme « horizon », n'est pas une cloison matérielle, mais une simple limite mathématique.

 

La matière est composée de molécules. Les molécules sont composées d'atomes. Les atomes sont composés de noyaux et d'électrons. Les noyaux sont composés de protons et de neutrons. Les protons et les neutrons sont composés de quarks.

 

La quasi-totalité de la masse visible de l'univers se trouve sous forme d'étoiles. Les planètes, aussi nombreuses soient-elles, sont légères et ne sont d'ailleurs pas facilement visibles hors du Système solaire.

 

La matière noire et l'énergie noire sont des problèmes cosmologiques majeurs. Comme d'ailleurs la dissymétrie globale de l'univers qui semble privilégier la matière à sa « consœur ennemie » l'antimatière.

 

L'univers est-il unique ? La question pourrait légitimement sonner comme un non-sens et le néologisme « multivers » comme un oxymore. Pourtant, cette interrogation a aujourd'hui un sens.

 

À découvrir aux éditions Dunod, Big Bang et au-delà, balade en cosmologie, un ouvrage d'Aurélien Barrau.

Le chercheur et enseignant en cosmologie Aurélien Barrau nous emmène aux confins de l'univers, à travers la matière noire, les particules, les trous noirs, pour mieux comprendre notre origine. © DR