Une illustration de l’hypothétique Planète 9. © Nasa

Sciences

Planète 9 : des chercheurs identifient 4 candidates

ActualitéClassé sous :Système solaire , formation du Système solaire , système solaire externe

Par Xavier Demeersman, Futura

Avec le concours de quelque 60.000 volontaires, des chercheurs ont pu dégager parmi des millions d'objets identifiés, quatre pistes très prometteuses pour l'hypothétique neuvième planète qui se cacherait dans les confins du Système solaire. Un énorme travail de fourmi accompli en trois jours pour tenter de trouver une petite aiguille dans une énorme botte de foin.

La famille des planètes du Système solaire va-t-elle bientôt s'agrandir ? Cette année ou dans un avenir proche, c'est possible. Elles ne seraient donc pas huit mais neuf à graviter autour du Soleil, comme l'ont proposé voici un an Mike Brown et Konstantin Batygin, en s'appuyant sur les orbites de plusieurs objets transneptuniens.

Si elle existe, cette Planète 9 que les calculs dépeignent comme une géante glacée du même type qu'Uranus ou Neptune, dix fois plus massive que la Terre, elle se cache dans les ténèbres du Système solaire. Située approximativement à 200 fois la distance entre notre planète et le Soleil (150 millions de km), bien au-delà de Pluton, elle serait 1.000 fois plus pâle que cette dernière. Puisqu'il lui faudrait quelque 20.000 ans pour faire un tour du Soleil, on comprend bien les difficultés que rencontrent les astronomes pour distinguer ce corps sombre, faible et lent, des étoiles lointaines en arrière-plan. Plus de 80 ans après la découverte de Pluton, la recherche de la neuvième planète a donc repris.

Le professeur Brad Tucker et son équipe de l’ANU. © ANU

Un immense travail de fourmi accompli en trois jours seulement

Le professeur Brad Tucker, de l'ANU (Australian National University), et son équipe ont réalisé en trois jours une enquête très prometteuse. Pour analyser les centaines de milliers d'images du ciel austral prises avec le télescope SkyMapper de Siding Spring, en Australie, ces quatre dernières années, ils ont reçu l'aide de près de 60.000 volontaires du monde entier, en temps réel via Internet. Grâce à cette collaboration qui s'inscrit dans le cadre du programme Zooniverse (Backyard Worlds: Planet 9), plus de quatre millions d'objets ont ainsi pu être classés (une personne en a fait 12.000 à elle seule). Et parmi eux, quatre s'annoncent comme de solides candidats pour la Planète 9.

Certes, rien ne permet encore de dire qu'elle y figure mais le chercheur est confiant : « Nous avons détecté les planètes mineures Chiron et Comacina, ce qui démontre que notre approche pourrait permettre de trouver la Planète 9, si elle est là ». Nous devrions connaître la suite bientôt car l'équipe est impatiente d'explorer ces pistes, de les infirmer ou les confirmer. Alors, la neuvième planète se cacherait-elle en ce moment (enfin ces derniers siècles ou millénaires) dans le ciel de l'hémisphère sud ?

À voir aussi :