Sciences

Premières images de l'éclipse du Soleil

ActualitéClassé sous :soleil , lune , éclipse

-

En dépit d'une météo hasardeuse dans plusieurs régions d'Europe, nombreux furent les témoins de cette éclipse totale ou partielle du Soleil qui s'est produite le 20 mars 2015, quelques heures avant l'équinoxe. Les photos de l'événement qui affluent sur Internet traduisent l'engouement pour ce spectacle céleste et aussi l'atmosphère qui régnait ce matin dans cette partie du monde.

Couronne solaire et éruptions sur le limbe de notre étoile sont visibles sur cette photographie prise au moment où, à Longyearbyen, sur l’archipel de Svalbard, la Lune recouvrait totalement le Soleil, le 20 mars 2015. © Morten Ross, Spaceweather

En France, mais aussi dans d'autres pays de l'Europe balayés par la pénombre de la Lune, les conditions météorologiques n'étaient pas optimales, hélas, pour suivre l'éclipse partielle du Soleil. Il en fut de même aussi en Islande et les îles Féroé, à quelque 260 km de la zone où l'éclipse totale fut la plus longue (2 mn 47 s). Certains pâtissaient d'un ciel couvert, d'autres d'éclaircies plus ou moins généreuses qui leur ont permis d'entrevoir l'événement et bien sûr il y eut de nombreux chanceux qui ont pu observer ce rendez-vous céleste.

Au-dessus des reliefs enneigés de l’archipel de Svalbard, en Norvège, la Lune a totalement recouvert le Soleil, imposant la nuit et laissant voir la couronne solaire. © Epa-Olav, Jon Nesvold

Selon plusieurs enseignes, les ventes de lunettes spéciales éclipse furent aussi importantes sinon supérieures à celles de la période qui précédait l'éclipse totale du Soleil du 11 août 1999. Un grand succès qui témoigne de l'engouement du grand public pour ce spectacle astronomique, aussi bien dans notre pays que chez nos voisins concernés.

Dans la région de Dijon, Jean-Baptise Feldmann (auteur du blog Cielmania) a suivi les morsures du Soleil, du « premier contact » de la Lune au dernier. © Jean-Baptise Feldmann

Les images de l'éclipse totale — ou partielle, selon la région — du Soleil se bousculent sur Internet. Parmi les plus spectaculaires, on compte bien sûr les photographies prises au moment du maximum sur les îles Féroé et Svalbard, en Norvège. Dans ces paysages vallonnés nappés de neige, la nuit qui durant quelques minutes, envahissait le ciel fit sensation auprès des personnes (sans oublier la faune) présentes sur place. Une atmosphère sombre et inquiétante, accompagnée d'une baisse significative des températures fit sans nul doute grande impression auprès des habitants des régions où le Soleil se cachait derrière la Lune à plus de 95 %, et cela même (voire plus encore) si le ciel était couvert ou voilé par des nuages...

La nuit en plein jour, le 20 mars 2015, au moment de la totalité au-dessus de l’archipel de Svalbard. © Ivar Marthinusen

Vu de l'espace, en particulier par les satellites météo, le spectacle fut aussi saisissant : sur cette vidéo (Météo-France) on peut voir en effet l'ombre projetée de notre satellite naturel marcher sur l'Atlantique nord et sa pénombre voiler une grande partie de l'Europe jusqu'au pôle Nord. Cette Nouvelle Lune de l'équinoxe qui vient de croquer le Soleil va également provoquer de grandes marées au coefficient élevé (119).

Éclipse partielle du Soleil vue de Liverpool, en Grande-Bretagne. © Peter Byrne, AP, Sipa