Sciences

Stephen Hawking vient de fêter ses 70 ans !

ActualitéClassé sous :physique , Astronomie , trou noir

Il aurait dû décéder il y a plus de 40 ans. Malgré sa maladie de Charcot, Stephen Hawking est toujours là et vient de fêter ses 70 ans ce dimanche. Le maître de la théorie des trous noirs n'a cependant pas pu assister au colloque en son honneur organisé par l'université de Cambridge.

Stephen Hawking avec l'appareil lui permettant de communiquer avec un ordinateur. © DAMTP University of Cambridge

On ne présente plus Stephen Hawking mais rappelons-nous tout de même que personne n'aurait pu imaginer que le jeune étudiant en thèse, à qui on venait de diagnostiquer une sclérose latérale amyotrophique (SLA ; ou maladie de Charcot) peu après ses 21 ans en 1963, serait encore vivant au début du XXIe siècle.

Stephen Hawking a non seulement déjoué les prédictions des médecins mais il est devenu une légende vivante, entrant dans l'histoire par ses travaux sur la théorie des trous noirs et la cosmologie quantique. On lui doit bien sûr les célèbres théorèmes de singularités ainsi que la théorie de l'évaporation des trous noirs.


Dans cette vidéo à l'occasion d'un concours lancé sur YouTube, Stephen Hawking exposait à nouveau sa conviction que l'humanité devait impérativement coloniser l'espace pour survivre. © YouTube/Space Lab

Ses travaux sur les trous de ver, que RadioAstron découvrira peut-être au centre de certaines galaxies, l'ont conduit à parier que l'on ne découvrira pas le boson de Higgs au LHC. On aimerait bien cependant qu'apparaissent dans Atlas et CMS des traces de minitrous noirs en train de s'évaporer. Mais cela semble maintenant très improbable...

Inflation et rayonnement fossile

Il vient donc de fêter ce 8 janvier 2012 ses 70 ans, bien que trop affaibli pour assister lui-même aux conférences en son honneur. Ces dernières années, il s'était éloigné de Cambridge pour intégrer à temps partiel un institut privé canadien, le fameux Perimeter Institute for Theoretical Physics, notamment parce que, par la limite d'âge, il devait laisser sa place de Lucasian Chair of Mathematics. C'est actuellement Michael Green qui l'occupe.

Comme on le sait, le monde ne finira pas en décembre 2012. Souhaitons à Stephen Hawking d'être toujours là en 2013 lorsque seront publiés les résultats des analyses des mesures du rayonnement fossile faites par Planck. Peut-être y trouvera-t-on des traces de l'inflation et de certaines prédictions qu'il a réalisées dans ce domaine avec sa célèbre proposition d'un univers sans frontière. Et pourquoi pas d'autres surprises avec AMS...