Sciences

En bref : une Tour Eiffel supraconductrice en lévitation

ActualitéClassé sous :physique , supraconducteur , effet Meissner

Une Tour Eiffel lévite devant la vraie grâce à des supraconducteurs à haute température critique. On peut le constater lors des après-midi des deux derniers weekends du mois d'octobre 2011 en allant à l'exposition du CNRS « Entrée en matière ». Profitez-en, l'entrée est gratuite !

La Tour lévite grâce à des pastilles supraconductrices. Les supraconducteurs, une fois refroidis dans de l’azote liquide à -196 °C, conduisent parfaitement le courant électrique et expulsent les champs magnétiques. Ils repoussent ainsi les aimants et font léviter la Tour. www.supraconductivite.fr Conception : Alexandre Echasseriau Conseillers scientifiques : Julien Bobroff, Frédéric Bouquet (LPS, Orsay) Partenariat CNRS - Université Paris Sud - Supra2011 © J. Bobroff, LPS

Il y a cent ans, le physicien Kamerling Onnes découvrait une nouvelle transition de phase de la matière. Refroidie à quelques kelvins au-dessus du zéro absolu avec de l'hélium liquide, du mercure devenait supraconducteur. Aujourd'hui, on sait faire des supraconducteurs à des températures plus élevées. Mais il faut malheureusement encore se servir d'azote liquide pour provoquer le phénomène. On rêve de trouver de nouveaux matériaux qui seraient supraconducteurs à température ambiante. Notre vie quotidienne en serait transformée, comme le montrent les vidéos de l'exposition SupraDesign. En attendant, on célèbre donc la découverte de la supraconductivité de multiples manières.

Du 22 octobre au 2 novembre, se déroule le grand festival de la supraconductivité à la Cité des Sciences avec des interventions de chercheurs mais aussi des animations pour enfants.


La Tour lévite grâce à des pastilles supraconductrices. Les supraconducteurs, une fois refroidis dans de l’azote liquide à -196 °C, conduisent parfaitement le courant électrique et expulsent les champs magnétiques. Ils repoussent ainsi les aimants et font léviter la Tour. www.supraconductivite.fr © J. Bobroff 2011/YouTube

Après SupradeSign et le Magsurf, Julien Bobroff et ses collègues vous invitent maintenant les samedis après-midi et dimanches après-midi, de 13 h 30 à 18 h 30, à venir assister à une spectaculaire expérience de Tour Eiffel en lévitation sur un supraconducteur refroidi à l'azote liquide. C'est une coproduction CNRS-Universite Paris 11, conçue par Alexandre Echasseria un élève de l'ENSCI, bénéficiant des conseils de Julien Bobroff et Frédéric Bouquet (LPS, Orsay).

Pour voir la Tour Eiffel en lévitation, il faut vous rendre dans une grande structure installée au-dessus des jardins du Trocadéro à Paris, face à la Tour Eiffel. Elle abrite l'exposition « Entrée en matière ».