Sciences

En bref : un débat public avec Étienne Klein sur la physique des infinis

ActualitéClassé sous :physique , cosmologie , physique des particules

L'un des parrains de Futura-Sciences, le physicien Étienne Klein, sera présent avec ses collègues Francis Bernardeau, Sandrine Laplace et Michel Spiro lors d'une rencontre-débat publique le mercredi 27 novembre 2013 à Paris. Les chercheurs parleront des nouveaux enjeux actuels de la physique des infinis, celle qu'explorent notamment le LHC et Planck. La conférence se tiendra à l'institut Henri Poincaré.

La science du XXe siècle a réalisé une descente vertigineuse au cœur de la matière et s'est élancée vers l'infiniment grand avec la cosmologie. Plus que jamais, nous savons maintenant que l'infiniment petit, que l'on voit symbolisé à gauche par des trajectoires de particules dans une chambre à bulles, est étroitement lié au monde des étoiles (comme les Pléiades, à droite de l'image) et des galaxies. © Aspera

Brillant mathématicien mais aussi physicien, puisqu'il a anticipé la théorie du chaos et bon nombre de résultats de la théorie de la relativité restreinte, Henri Poincaré était aussi soucieux de rendre compte de l'état de la science de son temps auprès de ses contemporains. Aujourd'hui, ce sont les connexions entre l'infiniment petit et l'infiniment grand que l'on explore avec des outils comme le LHC et Planck. On y rencontre bien sûr la matière et l'énergie noires, le boson de Brout-Englert-Higgs, la théorie de l'inflation et le multivers infini qu'elle pourrait bien nous révéler.

La conférence-débat qui se tient le 27 novembre à l’institut Henri Poincaré de Paris est gratuite. © La ville brûle

Ces connexions, leurs enjeux scientifiques et philosophiques actuels, plusieurs des chercheurs qui les explorent vous proposent de les découvrir lors de la conférence-débat qu'ils donneront le 27 novembre 2013 à l'institut Henri Poincaré à Paris. Plusieurs conférenciers sont bien connus :

  • Francis Bernardeau, chercheur à l'institut de physique théorique du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), professeur chargé de cours à l'École polytechnique ;
  • Étienne Klein, directeur du laboratoire de recherche sur les sciences de la matière (Larsim) au CEA et docteur en philosophie des sciences ;
  • Sandrine Laplace, chargée de recherche au laboratoire de physique nucléaire et des hautes énergies de Paris (LPNHE-CNRS), membre de l'expérience Atlas au LHC ;
  • Michel Spiro, conseiller scientifique au CEA, ex-président du conseil du Cern et ancien directeur de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3).

Ils ont déjà dressé un panorama de ces questions dans un débat, dont le contenu se trouve dans un livre, La physique des infinis, publié aux éditions La ville brûle. Futura-Sciences vous en dira plus à ce propos très bientôt. En attendant, ne manquez pas la conférence de Paris. Elle débutera à 18 h 30 et son entrée est gratuite.