Piliers de lumière photographiés par Timmy Joe Elzinga le 6 janvier. © Timmy Joe Elzinga

Sciences

D'où viennent ces étranges piliers lumineux vus dans le ciel du Canada ?

ActualitéClassé sous :observation du ciel , phénomène atmosphérique , phénomène

-

Au Canada, ce 6 janvier 2017, Timmy Joe Elzinga n'en a pas cru ses yeux lorsqu'il a vu, en pleine nuit, le spectacle stupéfiant de colonnes lumineuses multicolores qui drapaient le ciel. Ce ne sont pas des aurores polaires et le phénomène n'est pas tout à fait naturel...

Le 6 janvier, une surprise attendait le youtubeur canadien Timmy Joe Elzinga qui habite avec sa famille près de North Bay dans l'Ontario, au Canada. Réveillé en pleine nuit par les cris de son jeune fils, il fut témoin par la fenêtre de sa salle de bain d'un spectacle saisissant qui ne manqua pas de l'inquiéter : derrière la colline, des sortes de piliers lumineux de plusieurs couleurs se dressaient verticalement. Cela ressemblait à des « faisceaux lumineux qui clignotaient dans le ciel », a-t-il raconté à ScienceAlert.

S'agissait-il d'extraterrestres cherchant à entrer en contact comme dans Rencontre du troisième type ? Ou n'était-ce que de simples aurores boréales de forme inhabituelles ? Habitué à voir ces dernières dans cette région, Timmy savait qu'il ne s'agissait pas de cela cette fois. Le phénomène était complètement nouveau pour lui et, contrairement aux aurores, « les faisceaux semblaient venir du sol en plusieurs points » a-t-il ajouté.

Le youtubeur Timmy Joe Elzinga raconte sa rencontre avec les étranges piliers lumineux qu’il surprit dans la nuit du 6 janvier. © Timmy Joe, Youtube

Un phénomène optique d’origine naturelle, ou presque

Ce qu'il a vu n'est pourtant pas très rare dans ces contrées glaciales (il faisait - 18 °C cette nuit-là). Cela s'appelle des piliers lumineux, ou colonnes de lumière (light pillars, en anglais). Quand les conditions sont réunies, un phénomène semblable se produit avec la Lune et le Soleil. Exclusivement à leurs levers ou couchers lorsque des cristaux de glace hexagonaux en suspension dans l'atmosphère tombent doucement vers le sol et que leurs faces sont plus ou moins alignées horizontalement avec l'observateur. La lumière de ces deux astres, dans l'un ou l'autre cas, se réfléchit alors et donne l'impression à celui qui les regarde qu'une immense colonne de lumière est posée sur la Terre. Et plus leur inclinaison est horizontale, plus ils peuvent paraître grands.

Ce qu'a observé Timmy Joe Elzinga est similaire, à la différence toutefois que la source lumineuse n'est pas naturelle mais artificielle, et multiple. Ce sont les lumières de la ville et des véhicules en mouvement au-delà de la colline qui sont à l'origine de cette forêt de colonnes incandescentes. Les cristaux plats forment en quelque sorte de grands miroirs qui réfléchissent la lumière vers le bas. Semblable spectacle était encore impossible il y a plus d'un siècle.