Quelques minutes après le lancement d’une fusée-sonde, une constellation de nuages luminescents est apparue dans le ciel. © Nasa, Wallops Range Optical Systems Group

Sciences

La Nasa crée d’étranges nuages colorés

ActualitéClassé sous :Nasa , fusée sonde , ionosphère terrestre

Depuis un mois, la Nasa patientait pour que l'expérience se réalise. Enfin, dans la nuit du 29 juin, quelques minutes après le lancement d'une fusée-sonde depuis la Virginie, des taches bleues, vertes et rouges sont apparues dans le ciel... Mais, au fait, pourquoi créer ces nuages artificiels ?

Nombre d'habitants de la côte est des États-Unis qui étaient sortis dans la nuit du 29 juin pour prendre l'air ont pu être surpris par des éclaboussures éthérées et colorées (bleues, vertes et rouges) apparues dans le ciel. S'agissait-il d'une œuvre d'art ?, du feu d'artifice du 4 juillet qui était avancé ? ou d'un Ovni ? Rien de tout cela. En réalité, la Nasa réalisait une expérience depuis son centre spatial de Wallops en Virginie.

Quelques heures plus tard, les messages n'ont pas tardé à affluer. Dans un communiqué, l'agence spatiale déclarait hier avoir déjà recueilli pas moins de 2.000 témoignages et photos de personnes, au courant ou non de l'opération, provenant d'une vaste zone allant du nord de New York au sud de la Caroline du Nord.

Mais au fait, de quoi s'agit-il exactement ? Pourquoi fabriquer des nuages de couleurs ?

Vidéo en accéléré de la formation et dispersion des nuages artificiels créés par la Nasa. © Nasa, Wallops Range Optical Systems Group

Des nuages traceurs

L'expérience aurait dû avoir lieu un mois auparavant mais une mauvaise météo a contraint plusieurs fois de la reporter. Jusqu'à ce qu'enfin, ce 29 juin à 8 h 25 TU (10 h 25 en France métropolitaine), les conditions étaient propices au tir de la fusée-sonde. À bord : 10 canettes contenant du baryum, du strontium et de l'oxyde de cuivre. Entre quatre et six minutes après le lancement, elles ont été expulsées pour interagir ensemble et former, à quelque 190 km d'altitude, ces vapeurs luminescentes qui devinrent visibles dans toute la région.

Dans quel but alors ? Suivre, via ces nuages artificiels, les mouvements des particules dans la ionosphère, une couche supérieure de l'atmosphère où les atomes sont ionisés et par le vent solaire et par les rayons cosmiques. Opération réussie.