Sciences

En bref : le Français Jacques Tits co-lauréat du prix Abel de mathématiques

ActualitéClassé sous :Mathématiques , Jacques Tits , John Griggs Thompson

Considéré comme l'équivalent d'un prix Nobel de mathématiques (qui n'existe pas), le prix Abel, décerné par l'Académie norvégienne des Sciences et des Lettres, récompense cette année Jacques Tits et John Griggs Thompson pour l'ensemble de leurs travaux sur la théorie des groupes.

Jacques Tits, Belge venu travailler en France en 1973. © Jean-Francois Dars/CNRS Images

Jacques Tits, mathématicien de 77 ans à la prestigieuse carrière, et l'Américain John Griggs Thompson, 75 ans, qui avait reçu la médaille Fields en 1970 (une récompense assimilée également à un prix Nobel de mathématiques) viennent de se voir décerner le prix Abel 2008.

Créé en 2002 par la Norvège, ce prix veut honorer la mémoire de Niels Henrik Abel, grand mathématicien du dix-neuvième siècle. Pour sa première attribution en 2003, il avait récompensé le Français Jean-Pierre Serre, du Collège de France. C'est là aussi que travaillait jusqu'en 2000 Jacques Tits, né en Belgique et naturalisé français en 1974.

Lui et John Thompson sont récompensés pour leurs travaux sur la théorie moderne des groupes, appelée également théorie des symétries. Elle considère les transformations, comme des rotations, que l'on peut infliger à un même ensemble. Pour décrire simplement ces travaux, Arne B. Sletsjoe, mathématicien à l'université d'Oslo, a utilisé l'analogie du Rubik's cube, expliquant que de telles théories permettent de déterminer les mouvements à effectuer pour arriver au but. L'explication a connu un beau succès médiatique... Futura-Sciences reviendra prochainement sur les travaux de ces deux hommes.

Le prix, de 750.000 euros, leur sera remis le 20 mai prochain à Oslo par le roi Harald V, en présence de la reine Sonja, précise l'ambassade de Norvège.