Sciences

En vidéo : la grotte Chauvet en vedette 3D dans un film de Werner Herzog

ActualitéClassé sous :Homme , La grotte des rêves perdus , Werner Herzog

Ne ratez pas La grotte des rêves perdus, un documentaire signé Werner Herzog, tourné en 3D dans l'extraordinaire grotte Chauvet-Pont d'Arc, en Ardèche, visitée et décorée il y a plus de 32.000 ans, à l'époque où Cro-Magnon et Neandertal se croisaient sur les chemins, et où, sans doute ils se croisaient au sens génétique du terme. Le site est aujourd'hui candidat pour l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. Une évidence !

Grands lions des cavernes, peints dans l'une des salles de la grotte Chauvet-Pont d'Arc. © DRAC-Rhône-Alpes/Ministère de la Culture et de la communication

Au-dessus de l'Ardèche creusant ses méandres en canyons dans un plateau calcaire, il y a un pont. Il n'a pas été construit par une industrie humaine mais par les caprices de la rivière. Ce pont naturel a donné son nom à un village, Vallon-Pont d'Arc, et est aujourd'hui un célèbre site touristique, point d'orgue des superbes gorges de l'Ardèche. Les Hommes aiment l'endroit depuis la nuit des temps : ces gorges de 35 kilomètres connaissent une occupation humaine depuis au moins 36.000 ans et les Homo sapiens du Paléolithique supérieur - des Aurignaciens, disent les anthropologues - y ont orné 27 grottes (au moins).

Ce pont naturel était déjà là et devait fasciner les chasseurs-cueilleurs aurignaciens, d'autant que ces premiers habitants ont, de plus, découvert à proximité une autre merveille : une grotte immense, formée d'une série de grandes salles et riche en immenses concrétions colorées. L'endroit a visiblement fortement inspiré les artistes de l'époque qui y ont réalisé de superbes fresques il y a plus de 32.000 ans, soit environ 15.000 ans avant les peintres de Lascaux, ce qui en fait la plus ancienne grotte ornée connue. L'Homme de Neandertal était encore là mais c'est bien l'Homo sapiens, alias Cro-Magnon, c'est-à-dire notre ancêtre direct, qui a peint les 425 dessins, sans toutefois y vivre. La grotte a été abandonnée, sans doute vers -30.000 ans, puis retrouvée vers -27.000 ans et de nouveau utilisée pour la réalisation de fresques durant deux millénaires.


Cette bande-annonce est en anglais, mais ne boudons pas le plaisir de voir quelques images uniques. « La première fois que je suis entré dans la grotte, c’était tellement puissant que chaque nuit je rêvais de lions… » explique le jeune chercheur membre de l’équipe, qui s’exprime dans le film. « Après cinq jours, j’ai décidé de ne pas retourner dans la grotte car c’était un choc émotionnel », poursuit-il. © Pôle Projet Chauvet/Dailymotion

Des artistes de talent

Il y a 20.000 ans, le plafond de la grotte, au niveau de l'entrée, s'est écroulé, scellant pour longtemps les trésors qu'elle abrite. L'endroit a été découvert (ou plutôt redécouvert) le 18 décembre 1994 par trois spéléologues amateurs, Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire. L'accès de la grotte a immédiatement été limité et jamais ouvert au public, l'expérience de Lascaux ayant appris à préserver les peintures rupestres.

Et elles sont superbes, expliquent celles et ceux qui les ont vues et étudiées, en particulier le préhistorien Jean Clottes. Ces figurations représentent pour la plupart des animaux, mais ceux que l'on rencontrait jadis en Ardèche : mammouths, félins, chevaux, rhinocéros, ours... Comme à Lascaux, les peintres ont tiré profit des formes rocheuses pour installer leurs compositions, réparties en grands tableaux. « Les animaux peints et gravés sont juxtaposés dans une première recherche de la perspective, et de véritables scènes sont dépeintes : combat de rhinocéros, comportement de préaccouplement de félins, lions en chasse... » explique-t-on sur le site de la grotte Chauvet-Pont d’Arc.


En 2014, « ce joyau », comme l'appellent ceux qui ont étudié cette grotte, sera visible par tous. Comme à Lascaux, une copie est en effet en cours de réalisation. Avant cela, on aura pu admirer le film de Werner Herzog… © Rhône-Alpes Tourisme/YouTube

Le site est aujourd'hui candidat pour l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco et chacun peut même voter pour la grotte Chauvet... Alors que se prépare la réalisation de la copie de la grotte visitable par le grand public, le cinéaste allemand Werner Herzog (Aguirre, la colère de DieuL'énigme de Kaspar HauserCobra Verde...) y a réalisé un documentaire filmé en 3D, Cave of forgotten dreams (La grotte des rêves oubliés).

C'est la première fois qu'un film est tourné dans la grotte Chauvet et ce sera, dit-on, la dernière. Le documentaire de 90 minutes, qui donne la parole aux scientifiques, comme Jean-Michel Geneste, est projeté en avant-première ce soir à Saint-Renan, en Bretagne (cinéma Le Bretagne), demain mardi à Aubenas (au Palace) puis sera diffusé en France mercredi 31 août. Il est pour l'instant en anglais mais les images suffisent déjà...