Sciences

Nuit des chercheurs 2009 : ne ratez pas la cinquième édition

ActualitéClassé sous :Homme , nuit des chercheurs , année mondiale de l'astronomie

Pièces de théâtre, sons et lumière, débats, opérations portes ouvertes, observations du ciel : vendredi 25 septembre, à partir de 19 heures, dans plus d'une vingtaine de villes en France, des manifestions en tout genre, gratuites et ouvertes à tous rassembleront le public et des scientifiques.

La Nuit des chercheurs : l'occasion de rencontrer des scientifiques... et de passer une bonne soirée.

Pour sa cinquième édition, la Nuit des chercheurs, une soirée festive initiée par la Commission européenne, tombe durant l'Année mondiale de l'astronomie. C'est donc souvent sous le signe des étoiles que seront organisées vendredi 25 septembre des manifestations dans de nombreuses villes de France.

Impossible d'en donner succinctement le programme complet mais on le trouve, ville par ville, sur le site de la Nuit des chercheurs. Pour la région parisienne, un site regroupe les manifestations en Ile-de-France. Au sud-est de la capitale, par exemple, dans la jolie commune de Milly-la-forêt, la très atypique troupe théâtrale Les tiroirs noirs, que la science inspire beaucoup, fait à nouveau des siennes avec une représentation d'une pièce écrite et jouée par Hervé Le Men, L'erreur de Darwin. Rien à voir avec un livre du même nom, ce conte poétique raconte l'histoire d'un scarabée ouvrant une école de pilotage.

En Ile-de-France encore, le réseau des bars des sciences, très actif, organise une série de rencontres dans plusieurs communes. Le principe est simple et a toujours du succès. Un scientifique ou des animateurs s'installent dans un bar et on discute... Cette année, Francis Rocard, Pierre Tambourin, Pierre Berger et d'autres se prêteront à ce jeu.

A Colmar, celles et ceux qui se présenteront à 21 h 30 au Musée d'Histoire Naturelle et d'Ethnographie auront droit... à une exceptionnelle visite nocturne, au cours de laquelle Fabrice Capber, vétérinaire, fera découvrir l'exposition sur l'histoire des primates, c'est-à-dire la nôtre.

On peut aussi consulter les sites des centres de recherches, dont plusieurs participent à des manifestations. C'est le cas par exemple de l'Observatoire de Paris, qui, en deux heures et demie, grâce à des films de quelques minutes chacun, nous fera plonger - entre autre - sous les brumes de Titan ou à l'intérieur d'un trou noir. A Toulouse, le centre de Météo-France sera ouvert au public, sur inscription préalable. A Brest, Océanopolis ouvre ses portes pour un jeu de piste... Etc., etc.

Bonne visites !