Le vol inaugural du Falcon Heavy est prévu en janvier 2018. Comme le Falcon 9, ce lanceur sera remplacé par le Big Falcon Rocket, à l'horizon 2022. © SpaceX

Sciences

Elon Musk veut lancer une Tesla vers Mars

ActualitéClassé sous :Falcon Heavy , Elon Musk , accès à l'espace

Le vol inaugural du Falcon Heavy est actuellement prévu en janvier 2018. Mais SpaceX estime élevé le risque de l'échec du premier tir de ce lanceur lourd, à la gestation difficile. Il n'embarquera donc pas de charge utile opérationnelle. Alors le fantasque Elon Musk veut y installer son Tesla Roadster personnel. Un joli coup de publicité...

Depuis le début de SpaceX, Elon Musk nous a habitué à des annonces surprenantes, certaines jugées fantaisistes, mais toujours teintées de sincérité. Vendredi premier décembre, Elon Musk a twitté une annonce d'une originalité absolue. Lors du premier vol du lanceur Falcon Heavy, Musk veut envoyer à destination de Mars son propre Tesla Roadster rouge chantant Space Oddity de David Bowie tout au long de son voyage interplanétaire !

Cette annonce peut faire sourire. D'ailleurs, certains des followers d'Elon Musk n'étaient pas sûrs de devoir la prendre au sérieux avant que le fondateur de SpaceX et Tesla la confirme. Mais, à y regarder de plus près, cette voiture électrique est une charge utile comme une autre. D'ailleurs, le passager de ce premier vol a toujours fait l'objet de spéculations avant que SpaceX décide de ne pas commercialiser ce lancement ou l'offrir à une charge utile opérationnelle en raison du risque d'échec au lancement.

Le Tesla Roadster qui sera lancé vers Mars lors du vol inaugural du Falcon Heavy de SpaceX. @ Tesla Motors

Le Falcon Heavy peut effectivement lancer le Roadster Tesla vers Mars

La principale inconnue porte sur l'étage principal. Il utilisera en effet trois étages principaux du Falcon 9. Deux d'entre eux sont utilisés comme boosters et se séparent dès qu'ils sont vides. SpaceX ne dit rien sur les régimes respectifs de ces trois étages. Il semble que les deux boosters latéraux alimentent le corps central et qu'au moment de la séparation, ce dernier soit encore plein. Autre difficulté, pour éviter d'incessants contrôles de trajectoire et d'attitude, les deux boosters devront se vider de façon identique.

Le Tesla Roadster à un poids de quelque 2,75 tonnes, mesure près de 3,9 mètres pour une largeur de 1,7 mètre. Ses dimensions et sa masse sont compatibles avec les capacités de lancement vers Mars du Falcon Heavy. Seule interrogation, vite balayée : le tweet de Musk laissait la question ouverte de savoir si son coupé électrique allait entrer en orbite autour de Mars ou simplement survoler la Planète rouge pour continuer sa route dans les profondeurs du Système solaire.

Ce sera vraisemblablement un survol. En effet, pour se mettre en orbite autour de Mars, la voiture aurait besoin de réduire considérablement sa vitesse, ce qui nécessiterait de la doter d'un système de propulsion. Certes, la voiture sera adaptée à son vol spatial. Elle sera équipée de caméras et d'un système de communication et de positionnement. Peut-être embarquera-t-elle une autre surprise d'Elon Musk ?

Le vol inaugural du Falcon heavy est prévu en janvier 2018. Le lanceur décollera du complexe 39A du Centre spatial Kennedy, un lieu historique qui a vu partir les navettes spatiales et Apollo 11. La date prévue ne correspond pas à une bonne fenêtre de lancement, qui s'ouvre tous les 26 mois quand les positions respectives de Mars et de la Terre permettent un voyage en moins d'un an. La Tesla parcourra donc une route plus longue que si elle avait été lancée au printemps 2018, date de la prochaine fenêtre de lancement martienne. Un long chemin pour une voiture électrique.

  • Un premier lancement avec des risques élevés d'explosion dès l'allumage des moteurs ou pendant le décollage.
  • Du coup, pour ce vol inaugural, pas de charge utile opérationnelle mais une charge factice et symbolique.
  • Ce sera une Tesla Roadster. Et pas n'importe laquelle. Celle d'Elon Musk lui-même qui a décidé de la lancer à destination de Mars....