Sciences

Dawn s'approche des taches blanches de Cérès... et le mystère demeure

ActualitéClassé sous :Dawn , planète naine , planète naine Cérès

Depuis la mi-août, Dawn survole Cérès à seulement 1.470 km d'altitude, triplant la résolution des images. Le cratère Occator et ses célèbres taches blanches n'avaient jamais encore été imagé avec autant de détails. Pourtant, on ne sait toujours pas de quoi elles sont faites...

Le cratère Occator arbore le plus célèbre groupe de taches blanches de Cérès. Survolant depuis la mi-août la planète naine à une altitude de 1.470 km, la sonde Dawn vient de livrer la meilleure image de cette région. Par endroits, les pentes des remparts de ce cratère de 90 km de diamètre sont très abruptes. © Nasa, JPL-Caltech, UCLA, MPS, DLR, IDA

Le 17 août dernier, l'orbiteur Dawn qui visite Cérès, la planète naine la plus proche de nous, depuis le 6 mars 2015, a entamé sa troisième campagne de cartographie. Deux cycles de 11 jours ont d'ores et déjà été accomplis, à une altitude de 1.470 km dorénavant, contre 4.400 km au cours de la précédente série qui a duré jusqu'à la fin juin. Dans ces conditions, la résolution ne cesse s'améliorer : 140 m par pixel (dix fois supérieure à celle de la première orbite de cartographie en avril et en mai).

« Les images sont maintenant trois fois plus détaillées [par rapport à la seconde campagne de cartographie, NDLR], et nous révèlent de nouveaux détails passionnants, a précisé Marc Rayman (ingénieur en chef) sur le blog de la mission qu'il dirige. Les images obtenues maintenant par Dawn sont aussi bonnes que si nous avions un télescope qui ferait 217 fois le diamètre d'Hubble ! » a-t-il ajouté.

Chaque campagne comporte 14 orbites (6 sont prévues). De l'une à la suivante, l'orbite est légèrement décalée, ce qui, à terme, va permettre à l'équipe scientifique de la mission de reconstituer une vue en trois dimensions de ce sphéroïde de 940 km de diamètre.

Animation en 3D du cratère Occator, créée à partir des images recueillies par la mission Dawn, en orbite autour de Cérès depuis le 6 mars 2015. Les reliefs ont été étirés par un facteur 1,5. Dans la seconde partie, les couleurs indiquent les altitudes : en bleu foncé, les points les plus bas ; en rouge et brun, les points les plus élevés. © Nasa, JPL-Caltech, UCLA, MPS, DLR, IDA

La nature des taches blanches fait toujours débat

Outre la très haute montagne conique - 6 km d'altitude - aux pentes lisses, les multiples taches blanches remarquées à la surface de Cérès depuis qu'elle était en vue de la sonde spatiale continuent d'intriguer et de susciter le débat chez les chercheurs et de nombreux internautes. Vous pouvez, en effet, toujours voter pour la proposition de composition qui vous parait la plus crédible sur le mini-site créé par la Nasa. Chris Russell (université de Californie) qui dirige l'équipe scientifique raconte qu'à l'origine, il était « plutôt un avocat de la glace à cause la luminosité des taches », mais les observations récentes ont montré que l'albédo est de 50 %. « Cela pourrait être du sel et moins probablement de la glace. Je pense que l'opinion de l'équipe s'est maintenant plus alignée sur celle du sel. » La question n'est pas encore tranchée cependant, car de la brume a été aussi observée au-dessus du plus fameux et emblématique de ces sites arborant des taches blanches : Occator. Par ailleurs, il semble que la vapeur d’eau détectée, en 2013, par le télescope spatial Herschel, coïncide avec ce lieu. « Bientôt, l'analyse scientifique va révéler la nature géologique et chimique de ce paysage extraterrestre mystérieux et fascinant » a déclaré le directeur de la mission, Marc Rayman.

La Nasa vient de publier la meilleure image à ce jour du cratère. Elle compile un cliché obtenu avec une exposition normale avec un second relatif à la luminosité, plus élevée, de ses taches brillantes. Large de 90 km, Occator présente une grande concentration de matériaux clairs en son centre. On distingue également à sa droite des dépôts plus petits et panachés. En outre, l'équipe scientifique a réalisé qu'à certains endroits, les remparts du cratère ont des pentes très raides et qui s'élèvent à plus de 1,6 km.

Découvrez les dernières images de la mission dans la galerie éditée par le site officiel.