Sciences

En vidéo : les fantastiques draperies du Soleil en gros plan

ActualitéClassé sous :Astronomie , soleil , satellite SDO

La Nasa vient de diffuser une compilation vidéo des images les plus spectaculaires prises par l'observatoire spatial SDO qui scrute le Soleil en permanence. Elles montrent les plus fortes éruptions de 2013, année de pic d'activité solaire. De quoi mieux connaître notre étoile et surtout s'émerveiller de cette beauté éblouissante.

Survolez les fantastiques tempêtes de notre Soleil  L'activité du Soleil durant l'année 2013 racontée en images et en musique, grâce à une compilation des observations de la sonde Soho. Prises dans plusieurs longueurs d'onde (traduites par différentes couleur), ces images montrent des protubérances, des éruptions solaires et des tâches. © Nasa Goddard 

Pour le quatrième anniversaire de la sonde SDO (Solar Dynamics Observatory), la Nasa a compilé les meilleures images prises par cet observatoire spatial, entièrement dédié, comme Soho (Solar and Heliospheric Observatory), à l'observation du Soleil. Les images sont d'autant plus spectaculaires que notre étoile a connu en 2013 un maximum de son activité, dont le cycle est de 11 ans.

C'est donc à un festival de protubérances et d'éruptions que nous sommes conviés, enregistrées par trois instruments en dix longueurs d'onde, y compris dans les domaines de l'extrême ultraviolet et X. Chacune met en évidence un certain type de phénomène dont la surface du Soleil est riche. À la limite de la photosphère se font voir des granules, des protubérances et des tâches.

C'est là qu'ont lieu régulièrement des éruptions solaires, énormes éjections de matière ionisée qui s'étendent dans la chromosphère et souvent bien plus loin, dans la couronne. Là, des arches apparaissent souvent, quand le gaz se met à suivre les lignes du champ magnétique. Dans le blog qu'il tient sur notre site, l'astronome Jean-Pierre Luminet, lui aussi fasciné par ce film, détaille les mécanismes à l'œuvre.

Trois images prises par Soho, dans la bande du fer (XII), à l'approche du maximum solaire de 2000. La couronne, hérissée d'éjections de matière, est bien visible. © Soho, Esa, Nasa

Des phénomènes solaires mal compris

Les dimensions de ces phénomènes défient l'imagination. Chacune des taches solaires, comme celles apparues en groupe au milieu du mois de janvier 2014 et qui sont montrées dans la vidéo, est plus grande que la Terre. Les arches qui se forment dans la couronne sont plus étendues encore. Les plus vastes dépassent la taille de Jupiter.

Cette activité est encore loin d'être bien comprise et les images saisies en continu par Soho et SDO sont encore pour beaucoup à déchiffrer. Pour décrypter cette vidéo séquence par séquence, on peut consulter les informations sur le script données par la Nasa. On peut se laisser emporter par ces images et la musique...

Une éruption observée dans l'ultraviolet par SDO le 24 septembre 2013. Une protubérance, devenue instable, a été éjectée dans l'espace sur une durée de cinq heures. L'événement a été également été suivi par Soho. © Nasa, SDO