Sciences

Spectacle céleste fin mai : Vénus, Jupiter et Mercure ont rendez-vous

ActualitéClassé sous :Astronomie , Les planètes , observation

Le ciel nous offre un nouveau spectacle à suivre toute la fin du mois de mai : les trois plus brillantes planètes du Système solaire que sont Vénus, Jupiter et Mercure, vont se rapprocher dans le ciel du soir. Quelques conseils pour profiter de ce ballet planétaire.

Le dernier rendez-vous planétaire remonte au début du mois de décembre 2012. Saturne, Vénus et Mercure s'alignaient alors le long de l'écliptique dans le ciel du matin. © Jean-Baptiste Feldmann

En décembre 2012, alors que certains attendaient la fin du monde, d'autres profitaient d'un bel alignement planétaire le long de l'écliptique avec Mercure, Vénus et Saturne, après avoir admiré quelques mois plus tôt la superbe conjonction Jupiter-Vénus. Magie de la mécanique céleste, Mercure et Vénus vont se retrouver avec la planète gazeuse géante Jupiter pendant quelques soirs à la fin de ce mois de mai.

Vus depuis notre observatoire terrestre, ces rapprochements ne sont qu'apparents : en parcourant leurs orbites à des vitesses différentes, les planètes semblent parfois se rapprocher les unes des autres. Simple effet de perspective que les mesures de distances viennent confirmer : les 26 et 27 mai, quand les trois planètes se serreront dans le ciel du soir, Mercure sera à 1,16 UA (unité astronomique, distance Terre-Soleil), Vénus à 1,64 UA et Jupiter à un peu plus de 6 UA.

Voyons maintenant en détail les modalités de ce rapprochement planétaire qui se déroulera sur une dizaine de jours, laissant la possibilité de l'admirer malgré les aléas météorologiques.

Ce montage permet de visualiser les différentes étapes du ballet planétaire qui réunira Vénus, Jupiter et Mercure dans les derniers jours du mois de mai. Un spectacle à suivre après le coucher du Soleil, au-dessus de l'horizon ouest-nord-ouest. © Jean-Baptiste Feldmann

Une chorégraphie planétaire au crépuscule

Vénus a entamé depuis quelques jours son retour dans le ciel du soir. Son éclat (magnitude -4) permet de la localiser au-dessus de l'horizon nord-ouest, 30 à 45 minutes après le coucher du Soleil, au-dessus de l'endroit où ce dernier disparaît. C'est là que Mercure vient la rejoindre. Un peu plus discrète (magnitude -1), la première planète du Système solaire se hisse rapidement dans le ciel du soir, où elle atteindra sa plus grande élongation le 11 juin. Pendant ce temps, Jupiter effectue le chemin inverse : depuis son opposition le 3 décembre 2012 la planète gazeuse géante ne cesse de s'éloigner de nous (mais garde une belle magnitude de -2), tout en plongeant en direction du Soleil. Le montage (ci-dessus) permet de visualiser l'évolution de cette chorégraphie céleste sur plusieurs soirs.

Les observateurs disposant d'un site bien dégagé en direction de l'ouest et du nord-ouest pourront repérer le couple Vénus-Mercure à partir du 23 mai au soir (une paire de jumelles peut aider si le ciel est encore trop lumineux), avec Jupiter beaucoup plus haut dans le ciel. Le 26 mai les trois planètes tiendront dans un cercle d'environ 3 degrés de diamètre, puis Jupiter continuera de descendre et Mercure de monter, de telle sorte que le 31 mai les trois astres seront alignés sur l'écliptique. Ce ballet planétaire pourra être immortalisé avec n'importe quel appareil photo numérique.

Nous vous invitons à poster vos images sur notre forum d'astronomie. Profitez de ce trio planétaire, le dernier avant octobre 2015 (Vénus et Jupiter se retrouveront aux côtés de la planète Mars). Il faudra ensuite patienter jusqu'au mois de janvier 2021 pour rencontrer alors Mercure, Jupiter et Saturne.