Sciences

Comment photographier l'éclipse de Lune

ActualitéClassé sous :Astronomie , éclipse de lune , éclipse de Lune de 2015

Si la météo est bonne, l'éclipse totale de Lune, qui surviendra en fin de nuit entre dimanche et lundi sera superbe et méritera d'être immortalisée, d'autant qu'il s'agira d'une « super Lune », plus grande que d'habitude car plus proche. Voici quelques conseils.

Un beau monument et un cadrage soigné vous garantiront de belles images. © Jean-Baptiste Feldmann

L'éclipse totale de Lune de la nuit de dimanche à lundi sera exceptionnelle car doublée d'une super Lune : notre satellite sera à seulement 356.882 km, alors que l'apogée se trouve à 405.696 km. Si le ciel est clément, c'est une bonne raison pour immortaliser l'événement, d'autant que la prochaine éclipse totale (sans super Lune) aura lieu en 2018. Un simple appareil photo numérique, compact ou reflex, permet de réaliser des images qui nécessitaient par le passé des moyens techniques importants. C'est le cas pour les éclipses de Lune : nul besoin d'un télescope à monture motorisée pour enregistrer le phénomène, un bon zoom fait parfaitement l'affaire.

Seul accessoire indispensable : le pied photo, qui permettra de faire des poses longues sans risque d'image floue au moment du maximum de l'éclipse. Les images présentées dans cet article ont été réalisées durant l'éclipse totale de Lune de mars 2007 à l'aide d'un appareil numérique bridge et un zoom 28-300 mm.

Une série d'images de l'éclipse de 2007 prises à 30 mn d'intervalle. © Jean-Baptiste Feldmann

La Lune se parera d'une succession de couleurs

Le phénomène débutera le 28 septembre à 0 h 11 TU, soit 2 h 11 en heure française. Moins d'une heure plus tard, à 3 h 07 (heure française), la Lune entrera dans l'ombre. La totalité durera plus d'une heure et onze minutes. Elle commencera à 4 h 11 et s'achèvera à 5 h 23, avec le moment central à 4 h 51. Ce n'est qu'après 7 h 22 que la Lune reprendra complètement sa teinte habituelle (voir le déroulé sur le blog Cielmania).

La beauté des éclipses de Lune tient à la couleur orange à rouge diffusée dans l'ombre terrestre, et qui colore délicatement notre satellite naturel. C'est bien cette teinte qu'il faut capturer dans vos photographies. Vous pouvez réaliser des images toutes les 30 minutes par exemple pour avoir la chronologie de l'éclipse, et les assembler en chapelet comme dans le montage ci-dessus.

Dans la nuit de dimanche à lundi, la Lune passera exactement dans l'ombre de la Terre. Les distances sont bien sûr raccourcies et le cône d'ombre est exagérément pointu. © Idé

Un peu de surexposition pour faire apparaître le rouge

Pour choisir les temps de pose, faites confiance à la mesure de votre appareil et travaillez en mode automatique : au fur et à mesure que l'éclipse avancera, la Lune deviendra plus sombre et les temps de pose s'allongeront.

Si vous souhaitez mieux voir la partie de la Lune rougie par le cône d'ombre, il vous faudra surexposer le croissant éclairé ; vous pouvez choisir de le faire en sélectionnant le mode manuel ou le correcteur d'exposition. Utilisez le retardateur pour éviter de faire bouger l'appareil au moment du déclenchement. Pendant le maximum de l'éclipse, des poses de quelques secondes montreront la Lune au milieu des étoiles.

Essayez d'intégrer la Lune éclipsée au paysage environnant pour donner plus de force à vos images ; sur la photo ci-dessous, c'est une église romane bourguignonne qui met le phénomène en valeur. N'oubliez pas de vous rendre sur le forum d'astronomie pour y présenter vos images et en découvrir d'autres !