Le Soleil et la Lune au moment de la totalité en Caroline du Sud. Du disque noir ne dépassent que les protubérances solaires. Les deux astres alignés sont nimbés de la couronne solaire. © Jason Major, lightsinthedark.com

Sciences

Éclipse de Soleil aux États-Unis : les plus belles photos

ActualitéClassé sous :Astronomie , éclipse , éclipse de soleil

La fièvre de l'éclipse totale de Soleil s'est emparée de dizaines de millions d'Américains, ce lundi 21 août 2017. Voici une sélection des plus belles images et vidéos de cet évènement céleste.

  • Le 21 août 2017, une éclipse totale du Soleil fut visible aux États-Unis, d’ouest en est.
  • La bande de totalité, large de 113 km, a traversé 12 des 50 États américains. C’est à Carbondale, dans l’Illinois, que la totalité fut la plus longue (2 mn 40).
  • Une éclipse partielle du Soleil fut visible aux Antilles et en Guyane. En France métropolitaine, elle a pu être vue au coucher du Soleil en Bretagne et dans le Cotentin.

Ce 21 août 2017 restera à jamais gravé dans la mémoire de millions d'Américains et aussi de nombreux passionnés et curieux venus du monde entier pour assister à la « Grande éclipse de Soleil américaine ». Certains, situés de part et d'autre de la bande de totalité de quelque 113 km qui traversait les États-Unis, l'ont vue partielle, la Lune grignotant le Soleil (jusqu'à 99 % !). Et d'autres, qui vivent ou qui ont fait le choix de se rendre dans l'un des douze États (de l'Oregon à la Caroline du Sud) balayés par l'ombre de notre satellite — quitte à affronter des embouteillages — ont pu admirer, époustouflés et émerveillés, la Lune engloutir progressivement le Soleil jusqu'à ce qu'il disparaisse pour une totalité qui, au maximum, a atteint 2 mn 40. Cela faisait des années que tous attendaient ce rendez-vous céleste et presque un siècle que la Lune n'avait pas jeté son ombre sur le pays d'une côte à l'autre.

Voici une sélection des plus belles photos et vidéos parmi les nombreuses qui circulent sur Internet. L'éclipse totale de Soleil vue du sol. Et aussi, vue des airs et de l'espace. Rappelons qu'une éclipse partielle de Soleil fut visible aux Antilles, en Guyane et aussi en France métropolitaine (notamment en Bretagne et le Cotentin).

Soleil noir dans le Wyoming

Image composite de l'éclipse totale de Soleil vue ici depuis une rive du Green River Lake, dans le Wyoming. Des nuages intermittents menaçaient la visibilité, raconte l'auteur de cette photo durant toute la séquence du phénomène, du début à la fin. Heureusement, le Soleil fut dégagé une minute avant qu'il ne devienne noir. La couronne est bien visible au moment de la totalité.

© Ben Cooper, launchphotography.com

L’éclipse totale de Soleil dans l’Oregon

Autre photo composite montrant la Lune glissant devant le Soleil progressivement jusqu'à la totalité. Apparaît alors un Soleil noir couronné d'or suspendu au-dessus du manteau de brume recouvrant le lac Detroit dans l'Oregon. Magnifique !

© Jasman Mander

Une épée dans le ciel

La Lune n'a pas encore totalement masqué le Soleil quand un avion fend le ciel (peut-être le vol American Airlines 9661). Une composition quasi-symétrique que l'auteur n'avait pas préméditée. « Ça n'arrive qu'une fois dans une vie ! » a-t-il déclaré.

© cursetenj sur Reddit, à voir aussi sur Imgur

Le Soleil noir couronné

Superbe image du Soleil et de sa couronne flamboyante, au moment de la totalité. Le point brillant à gauche est l'étoile Régulus (constellation du Lion).

© Damian Peach, damianpeach.com

L’éclipse totale de Soleil au-dessus du Pacifique

Photo prise en avion au-dessus de l'océan Pacifique. La Lune vient d'engloutir le Soleil. L'ombre de notre satellite se projette pour la première fois de la journée sur la Terre.

© Babak Tafreshi, National Geographic

Transit de la Lune et de la Station spatiale devant le Soleil

La Lune passe devant le Soleil et à cet instant, encore plus près de nous, la Station spatiale internationale passe aussi. La silhouette de l'ISS épaulée de ses immenses panneaux solaires se distingue des taches solaires aux contours moins nets. Au même moment, les astronautes à bord de la Station voient une tache sombre glisser sur la Terre...

© Nasa, Joel Kowsky

L’éclipse totale de Soleil vue de la Station spatiale

Paolo Nespoli, astronaute de l'ESA à bord de la Station spatiale, n'a pas manqué l'évènement. Vue de l'espace, à 400 km du sol terrestre, l'éclipse totale du Soleil offre un spectacle tout aussi impressionnant. Le limbe de la Terre est ici plongé dans les ténèbres.

© ESA, Nasa

L’ombre de la Lune traversant les États-Unis vue de l’espace

Le satellite de la NOAA GOES-16 n'a rien raté du parcours de l'ombre de la Lune à travers les États-Unis, de la côte ouest à la côte est.

© NOAA

Une tache sombre sur la planète bleue

Timelapse de l'ombre de la Lune glissant sur la Terre. Images prises de l'espace, à plus de 1,5 million de km, par le satellite DSCOVR et sa caméra Epic.

© Nasa

Pour en savoir plus

Tout savoir sur l'éclipse de Soleil du 21 août aux États-Unis

Article de Xavier Demeersman publié le 18 août 2017

Lundi se déroulera la Grande éclipse de Soleil américaine, comme l'ont surnommée les Américains qui l'attendent avec impatience depuis des années et ne cachent pas leur enthousiasme. L'ombre de la Lune va balayer l'Amérique du Nord, d'ouest en est. Un spectacle céleste qui devrait être suivi par près de 100 millions de personnes dans le monde. Sera-t-elle visible en France ? Un peu...

Lundi 21 août 2017, va se dérouler ce qui est sans doute le plus grand évènement astronomique de l’année : une éclipse totale du Soleil. Ce sont surtout les États-Unis qui vont en profiter.

Et inutile de dire que cela fait des mois que les Américains s'y préparent, d'ailleurs leur impatience est palpable sur les réseaux sociaux ou dans les médias traditionnels. Et comme le rapporte l'AFP, nombre d'hôtels et de motels situés dans la bande de totalité profitent de cet engouement pour faire flamber les prix : « dans l'un des meilleurs lieux pour observer l'éclipse, vers Casper dans le Wyoming (ouest), [de modestes motels ] proposaient jeudi leurs dernières chambres à plus de 2.100 dollars la nuit ».

L'évènement a été surnommé the Great American Total Solar Eclipse (en français, la Grande éclipse totale du Soleil américaine). Cela fait près de 40 ans que les habitants d'Amérique du Nord n'ont pas pu voir une éclipse totale du Soleil. Et encore, la dernière fois, le 26 février 1979, les conditions météo étaient maussades pour celles et ceux qui étaient venus la voir à travers cinq États du nord-ouest. Autrement, il faut remonter jusqu'au 8 juin 1918 pour retrouver une éclipse totale de Soleil traversant les États-Unis de part en part.

Cette fois, le phénomène céleste devrait attirer énormément de monde. Ce sera probablement l'évènement scientifique le plus suivi de tous les temps. Plusieurs dizaines de millions de personnes devraient en effet le suivre, dans la zone de totalité, laquelle concerne 12 des 50 États américains, ou en dehors, où l'éclipse sera partielle (entre 99 et 50 % du disque solaire éclipsé). Selon le site Great American Eclipse, entre 1,8 million et 7,4 millions de personnes devraient se déplacer pour l'évènement ! Pour le reste du monde, l'éclipse se verra les canaux de diffusions en direct sur Internet.

Animation de la visibilité de l’éclipse du Soleil à travers l’Amérique du Nord. Animation plus précise et oblique est à voir ici. © Nasa

Où voir l’éclipse aux États-Unis ?

L'éclipse débutera dans l'océan Pacifique. Il sera 17 h 15 TU (19 h 15 à Paris) quand l'ombre de la Lune atteindra les terres immergées. Elle balaiera le pays du nord-ouest vers le sud-est, de l'Oregon à la Caroline du Sud. La bande de totalité, large de 113 km, traversera l'Oregon d'abord, puis l'Idaho, le Wyoming, le Nebraska, le Kansas, le Missouri, l'Illinois, le Kentucky, le Tennessee, la Géorgie, la Caroline du Nord et enfin la Caroline du Sud. C'est vers 18 h 45 qu'elle quittera le continent pour projeter son ombre sur le centre de l'océan Atlantique. C'est près de Carbondale, dans l'Illinois, dans le Giant City State que la totalité sera la plus longue : 2 minutes et 40 secondes.

Dans aucune des grandes villes américaines, la Lune ne couvrira entièrement le Soleil. L'éclipse sera partielle. La mieux placée cependant est Portland avec 99 % du Soleil masqué. 97 % à Atlanta et 92 % pour Seattle et Denver. À New York, où une projection en direct à Time Square est prévue, la Lune cachera 72 % de l'astre solaire. Dans la capitale Washington, 81 %. À Los Angeles, 62 %.

Carte de visibilité de l’éclipse de Soleil du 21 août 2017. © Xavier Jubier

L’éclipse de Soleil du 21 août sera-t-elle visible en France ?

L'éclipse totale de Soleil n'est visible qu'aux États-Unis. Au-delà de la zone de totalité, elle est donc partielle mais beaucoup d'autres pays pourront en profiter : du nord du Canada au Brésil et même jusqu'au Royaume-Uni et à la France. Toutefois, ce sera une légère éclipse partielle visible au coucher du Soleil depuis les extrémités ouest de l'Hexagone. En Bretagne, environ 7 % seulement du Soleil sera croqué. Dans le Cotentin, cela descend à 5 %. Rien d'aussi remarquable que l'éclipse qui se sera déroulée un peu plus tôt outre-Atlantique ni que celle, inoubliable pour tous ceux qui l'avaient suivie, du 11 août 1999.

Mais il n'y a pas que la France métropolitaine... En effet, le shabitants des Antilles, de la Guyane et de Saint-Pierre et Miquelon pourront assister à ce rendez-vous du Soleil avec la Lune. Une éclipse partielle, cependant : elle atteindra au maximum 80 % en Guadeloupe vers 19 h 43 TU (19 h 46 en Martinique). En Guyane, peu après 20 h TU, environ 55 % du Soleil apparaîtra croqué.

Nul doute que beaucoup de passionnés, astronomes amateurs, chasseurs d'éclipse, photographes de France et d'ailleurs ont fait le voyage jusqu'aux États-Unis pour suivre l'évènement du début à la fin. Un phénomène qui procure de nombreuses sensations : la Lune qui semble dévorer le Soleil, la température qui baisse progressivement, le silence des oiseaux, la nuit en plein jour, l'émerveillement collectif accompagné de frissons, etc. Un spectacle d'autant plus fascinant si le Soleil daigne arborer quelques taches sombres sur sa surface visible, à condition bien sûr et c'est impératif, de l'observer avec un filtre solaire adapté. Et, cerise sur le gâteau pour ceux qui seront dans la bande de totalité : la couronne solaire et les protubérances jaillissantes du limbe du Soleil totalement caché alors par notre satellite.

Revivez l’éclipse de Soleil du 20 mars depuis l'espace !  L'éclipse du 20 mars 2015 était la dixième éclipse totale de Soleil du XXIe siècle. Chose exceptionnelle, l’Esa a pu la filmer à l’aide du petit satellite Proba-2. Découvrez cet événement rarissime en vidéo et d’un point de vue privilégié : l’espace.